Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

AVANT

AvantTome 1 - Mumu la bâtarde
Scénario : Yann
Dessin : Jérôme Lereculey
Couleurs : Usagi
Dépot légal : mars 2019
Editeur : Dupuis 1
Format : Grand format
ISBN : 978-2-8001-7457-0
Nombre de pages : 48

Souricette, de son vrai nom Musaraigne, alias "Mumu la bâtarde" comme s’amuse à l'appeler son père – ce qui bien sûr ne manque pas de la mettre en rogne à chaque fois – est une gamine intelligente et rusée. Certes, un peu tête de linotte, mais elle sait ce qu'elle veut. C'est déjà un exploit quand on est la fille de Smilodon, chef de la tribu du même nom, et de la terrible Goana. Smilodon est un homme à femmes. Alors qu'il a déjà trois compagnes, il n'hésite pas à s’enticher d’une quatrième avec qui il passe la majeure partie de son temps dès qu’il rentre de la chasse. C’est d’ailleurs à leurs risques et périls car Goana ne l'entend pas ainsi. Quant à Mumu, en plus d’être délaissée par son père, elle n'en peut plus des cancans, jalousies et autres chamailleries continuelles des femmes pour toutes sortes de futilités car, du coup, personne ne l'écoute même lorsqu'elle veut prévenir la tribu qu'un grand danger la menace. 

Avant plancheMon avis: On connaissait déjà Rahan, Tounga ou Kazar pour ne citer qu’eux. Désormais, il faudra compter avec... MUMU !! Yann se déchaîne dans cet album d’aventure préhistorique totalement déjantée. Car si le scénariste a l'air de bien s'amuser, il nous en fait largement profiter. Une maisonnée confrontée à toutes sortes de problèmes familiaux, on connaît, mais comment étaient-ils perçus à l’époque? Ne cherchez plus car Yann nous donne les réponses! En fait, ils n'étaient pas si différents de ceux d’aujourd’hui, même s’il faut y ajouter ceux d'une famille polygame, une gamine qui sait ce qu'elle veut, quand elle ne l'oublie pas en chemin, et des animaux dangereux dotés de dents de sabre par exemple. Bref, une histoire plutôt folle et drôle.

Avant planche suiteAu dessin, Jérôme Lereculey met en scène les péripéties de cette famille atypique de manière plutôt cocasse. Il maîtrise parfaitement ses personnages, poilus ou non, dotés de faciès tous bien reconnaissables, sans oublier les animaux hors normes qui peuplent une région à la végétation luxuriante. Sans entrer dans la caricature, Lereculey nous fait passer un très bon moment de lecture. Un nouveau genre (l'humour à l'état pur) qu’on ne lui connaissait pas mais qui fonctionne très bien. L’ensemble bénéficie de l’agréable mise en couleurs d’Usagi qui donne du volume et de la vie à ce récit déjà bien survolté conçu par un trio d’auteurs plutôt étonnant. Et même si l’album vise plutôt la jeunesse, il est idéal pour passer un bon moment.

SDJuan

 

BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.