Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

INDEH

IndehUne histoire des guerres Apaches.Coup de coeur

Scénario: Ethan Hawke
Dessin: Greg Ruth.
Couleur: Greg Ruth.
Editeur: Hachette
Dépot légal: Avril 2017
Nombre de pages: 236.

Histoire:

Goyahkla a grandi en territoire indien aux côtés de Naiches, l’un des fils de Cochise, selon les rites et coutumes apaches de fierté et de bravoure. Alors que la région toute entière est en proie à des rivalités incessantes, il réussira malgré tout à fonder une famille. Mais un jour, en rentrant chez lui il retrouve son village dévasté, sa famille assassinée par les Mexicains. C’est alors qu’il a une vision lui annonçant qu’il sera guidé et protégé contre les balles des Mexicains mais aussi contre les "yeux blancs". Le désir de vengeance va le conduire comme ses frères guerriers à rassembler les tribus. Il prend la tête d'une expédition punitive contre les habitants mexicains d'Azripe. Pendant que son village est réduit à néant, l’un des Mexicains implore à plusieurs reprises San Geronimo de protéger sa famille et les siens. C’est là que la vie de Goyahkla va changer et que naît celui qu’on nommera désormais Geronimo. Alors que la tension monte avec les Blancs, Cochise se heurte au Colonel Mascom qui lui fait un chantage familial impossible à régler et, malgré toutes les efforts du chef indien pour sauver la situation, l'affrontement devient inévitable. Aux côtés de Cochise et de Mangas Coloradas, Geronimo va donc se battre contre des Tuniques Bleues toujours plus nombreuses. Les Apaches n'auront de cesse de lutter pour sauver leurs terres et les leurs. Cochise, Geronimo et Mangas Coloradas infligeront de très lourdes pertes aux tuniques bleues espérant que cela leur servirait de leçon. Mais l'ennemi n'est pas apache, n’a pas la même culture, le même code d’honneur et n’accepte pas la défaite avec humilité et dignité.

Indeh plancheMon avis: Cet album donne une claque aux préjugés encore trop ancrés dans nos têtes par des décennies de matraquage de clichés plus négatifs les uns que les autres, notamment via les films Western dans lesquels les gentils Blancs ont toujours le beau rôle et apparaissent en victimes face à des tribus de Peaux-Rouges sauvages et sans pitié. Ce récit m'a autant impressionné que le magnifique film "Danse avec les loups" de et avec Kevin Costner, où la fierté indienne et l’harmonie avec la nature sont largement mises en avant en rendant toute leur grandeur aux valeurs indiennes. Des noms comme Cochise, Geronimo ou Mangas Coloradas, qui ont connu un sort tragique, reprennent tout leur sens. Ethan Hawke nous propose un scénario étonnant de qualité et de maîtrise alors qu’il n’a aucun lien de sang direct avec les Apaches. Gamin, il n’a eu qu’un bref contact avec eux lorsqu’on lui a interdit d’entrer sur une réserve apache. Mais il s’est ensuite intéressé à ces "Indiens" et le résultat est de toute beauté !

Indeh une histoire des guerres apaches plancheLes illustrations sont également superbes. On ne pouvait en attendre moins de la part de Greg Ruth (Freak of the earthland, Conan, etc.) qui réalise une série de portraits charismatiques, Apaches et tuniques bleues confondus. Il crée une impression de relief par un dessin colorié au lavis, jouant avec le noir et le gris, des crayonnés légèrement frottés, un encrage plus intense sur des premiers plans qui se détachent d’arrière-plans plus légers, et des ombrages parfaitement dosés. Les scènes de guerre sont impressionnantes et l'on peut y ressentir l'action dans toute son intensité, y compris le silence assourdissant qui précède le coup de grâce. Le caractère dramatique des événements et la tension qui se dégagent de chaque page sont presque palpables. Sous l’apparence d’un roman par son format et son épaisseur (236 pages), cet album BD situé dans l’Amérique du Nord au temps de la conquête du Far West, dont le titre "Indeh" signifie "les morts", nous offre une nouvelle occasion de (re)découvrir le passé tragique des populations et tribus amérindiennes, victimes d’une lente mais sûre dégradation de leur situation démographique, sociale et économique, ce que beaucoup d’historiens aujourd’hui n’hésitent pas à qualifier d’extermination. Sous-titré "Une histoire des guerres apaches", voici un album très vivement recommandé.

SDJ

 

comics auteurs. BD chroniques

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.