Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

NSA 1

NsaTome 1: L'Oracle.
Scénariste: Thierry Gloris.
Dessinateur: Sergio Bleda.
Coloriste: Lorieng.
Editions: Casterman. 
Dépot légal: Février 2015.

Histoire:

Appolo travaille pour l’Agence nationale de la sécurité (NSA) en tant que prodige du renseignement et de l'information, affecté plus précisément à l'Opération Oracle. Appolo est atteint du syndrome d'Asperger. Autrement dit, il est autiste, et donc dénué de toute émotion. En revanche, il bat tous les records de rapidité en termes d'analyse des informations, raison pour laquelle la NSA tient tant à le garder. Il avait même prédit l'attentat du 11 septembre 2001, qui a tant bouleversé le monde entier. Mais depuis l'accident dans lequel sa mère a perdu la vie sous ses yeux, il est totalement paumé et s’est coupé du monde, restant cloîtré chez lui. Le seul espoir de le récupérer et de le redynamiser est sa demi-soeur Rose Nyx, surnommée Oz, même s’ils ne s’entendaient pas et qu'ils ne se sont pas vus depuis des années. Oz n’a jamais réussi à dépasser le rang d’agent de police car elle a toujours été recalée dans ses tentatives de devenir agent du FBI à cause de son caractère. Approchée par les agents O'Malley et Vanzetti, elle va finir par accepter de venir en aide à son demi-frère en échange d'un poste d'agent au sein de la NSA. L’analyse et le décryptage d'une multitude de données, comme seul Appolo est capable de le faire, vont aboutir à un numéro mystérieux qui va tout droit les conduire en Pensylvannie et les confronter aux lobbyistes du gaz de schiste. Petit à petit, on va découvrir que l'accident de sa mère n'en était pas vraiment un. Ils seront même victimes de plusieurs tentatives de meurtre, révélant l’existence d’une taupe au sein même de la NSA. 

Nsa planche

Mon avis:

Sous une approche sympathique et drôle, Thierry Gloris ("Aspic", "Détectives de l'étrange", "Codex Angélique", "Malgré nous", "Missi Dominici", etc.) nous offre au fil des pages un récit de plus en plus inquiétant et violent (sujet oblige), plein de surprises, mêlant organisations secrètes, lobbyisme, assassinats, complots, etc. aboutissant à un thriller très bien mené de bout en bout et agréable à lire. Sergio Bleda nous vient tout droit d'Espagne où il a travaillé dans le comics américain, le cinéma et la publicité. On a déjà eu l’occasion de le découvrir sur le marché franco-belge dans "Dors, petite fille", "Bloody Winter", "Wednesday Conspirac" et, plus récemment, "Dolls Killer". Il nous gratifie d'un dessin plein d'énergie et précis offrant une lisibilité des personnages très efficace. Les illustrations sont claires et détaillées tant dans les situations statiques que dans les scènes d'action qui ne manquent pas. Vous l'aurez compris, j'ai passé un bon moment avec ces auteurs qui devraient nous offrir une suite et fin d’enquête certainement très mouvementée et originale pour notre plus grand plaisir.

auteurs. chroniques BD

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.