Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

DEATHSTROKE Rebirth 1

DeathstrokeTome 1: Le Professionnel 
Scénario: Christopher Priest 
Dessin: Carlo Pagulayan, Larry Hama et Joe Bennett 
Encrage: Jason Paz, Mark Morales et Belardino Brabo 
Couleur: Jeromy Cox
Editeur:
Urban comics
Dépot légal: Mars 2018
Nombre de pages: 144

Deathstroke, de son vrai nom Slade Wilson, a un passé plutôt lourd: il est un père sévère, quasi tortionnaire avec ses enfants Grant et Joseph qu’ils forment à la dure et qui ne le voient que pour être battus ou trainés de force chasser dans les pires conditions, mais il est aussi un époux peu présent auprès de sa femme bien que très porté sur la chose. Il est désormais l’un des mercenaires-assassins les plus dangereux et impitoyables au monde. Aujourd’hui, il doit intervenir dans une situation aux nombreuses implications géopolitiques mais aussi se sortir vivant d'une machination internationale impliquant entre autres Clock King, un criminel qui vit hors du temps. Il doit aussi protéger sa fille Rose, menacée de mort, qui se fait appeler Ravager du surnom de son demi-frère décédé en voulant essayer la drogue ayant rendu son père bien plus fort et plus rapide que la moyenne des hommes. Le commanditaire du contrat placé sur la tête de Rose vivant à Gotham, Batman et Robin vont dès lors se retrouver impliqués bien malgré eux et auront du mal à composer avec les règles imposées par Deathstroke.

Deathstroke planche debutMon avis : Ceux qui ont connu la grande époque des New Teen Titans (Jeunes Titans en version française), série scénarisée par Marv Wolfman et dessinée par Georges Perez, connaissent bien ce super-vilain qui a donné bien des soucis à la jeune équipe des Titans qui s’est constituée autour de Raven à cause de l’arrivée de Starfire après qu’elle ait répondu à son appel à l’aide. C’est dans ces premiers épisodes qu’on a pu découvrir Deathstroke, un militaire "dopé" grâce à un produit miracle qui lui a donné des capacités surhumaines – force, rapidité, réflexes, régénération, intelligence – mais également son fils Ravager qui fera une brève apparition puisqu’il meurt lors d’un combat contre les Jeunes Titans en essayant de ressembler à son père. Par la suite, un second fils, Joseph, fera son apparition mais sera kidnappé et torturé et finira par rejoindre les Jeunes Titans sous le nom de Jericho. Et enfin, apparaît sa fille Rose, issue d’une aventure extraconjugale qui, elle aussi, rejoindra les Teen Titans. Aux commandes de cet album, on retrouve Christopher Priest qui a travaillé sur de nombreux personnages de Marvel et DC Comics. Dans cette première partie, qui contient de nombreux flashes-back, l’action est rondement menée, plaçant Slade / Deathstroke en plein milieu d’un thriller géopolitique, en proie à des manipulations et chantages en tous genres et confronté à des super-vilains comme Clock King et essayant d’éviter une épuration ethnique. L’intrigue mouvementée et de ce fait assez compliquée cède la place, en seconde partie, à un épisode plus classique centré sur Rose, devenue Ravager, qui fait l’objet de menaces de mort et Joseph va être amené à jouer un rôle non clairement défini pour le moment.

Deathstroke plancheLes trois dessinateurs nous proposent un dessin de bonne facture rendant cet album plaisant à lire et à suivre. S’il est vrai que le trait de Carlo Pagulayan se révèle plus efficace et plus dynamique que celui de Joe Bennett et Larry Hama, cela ne nuit en rien à la lecture car l'homogénéité d’aspect est bien présente. On apprécie de très belles cases d'action pure ou d’autres dans lesquelles la tension est bien rendue mais aussi certaines plus intimistes davantage chargées en émotion. La plupart des planches bénéficient de nombreux décors. La mise en couleurs est globalement agréable.

Deathstroke splashCe premier tome de Deathstroke Rebirth passionnera sans aucun doute les fans du personnage mais constitue une belle découverte pour un public non initié car il n'est pas vraiment nécessaire de connaître toute l'histoire de cet anti-héros pour l'apprécier à sa juste valeur.

SDJuan

BD chroniques auteurs. auteurs. Batman comics Super-héros

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.