Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Super-héros

  • FURTIF

    FurtifFurtif
    Scénario : Mike COSTA
    Dessin : Nate BELLEGARDE
    Couleurs : Tamra BONVILLAIN
    Couverture : Jason HOWARD
    Dépot légal : juin 2021
    Editeur : Delcourt
    Collection : Contrebande
    Format : Format comics
    ISBN : 978-2-413-04115-3
    Planches : 144

    Détroit dans l’État du Michigan a connu son heure de gloire grâce à l’automobile avant de tomber en déclin et même en faillite. Il n’est pas facile d’y vivre, surtout dans les quartiers les plus déshérités de l’East side. Même la jeunesse semble avoir perdu tout enthousiasme pour se projeter dans un avenir plaisant et positif. Les "bobos" ont beau faire croire que tout va bien et proposer des projets tous plus originaux et fous les uns que les autres mais surtout illusoires, la violence entretenue par des gangs et la pauvreté continuent de s’étendre sans que personne ne semble s’en préoccuper. Personne, sauf un certain Furtif, un super-héros qui a entrepris de faire régner la justice en ce bas monde. Mais qui se cache sous ce nom et ce costume ? Il faudra attendre qu’un soir Tony Barber, aperçoive son père Daniel, un ancien pompier, rentrant par la fenêtre de sa chambre revêtu de l’armure du super-héros du moment pour avoir la réponse. Tony n’en croit pas ses yeux. Encore moins après avoir entendu aux infos que ce même Furtif n’a pas hésité à s’en prendre à la police. Pour Tony, c’est impensable d’autant qu’il sait depuis peu que son père présente des signes sérieux de la maladie d’Alzheimer. Furtif plancheMon avis : Voici un comic book qui suscite vraiment l’intérêt en mêlant aventure (de qualité) de super-héros et réflexion sur des sujets bien plus graves. 
    Detroit en est le décor et l’un des acteurs majeurs, et la raison d’être de chacun, tant le pompier Daniel Barber et son frère policier Éric que son fils Tony journaliste, les méchants de toutes sortes, les gangs de criminels… 
    En auteur confirmé, Mike Costa aborde le sujet des super-héros qui en se plaçant au-dessus de la police et de la justice finissent par devenir contre-productifs en attirant d’autres super-vilains à chaque fois plus puissants et plus meurtriers. Autre sujet abordé de manière intelligente, la maladie d’Alzheimer qui s’attaque à la mémoire et d’autres fonctions mentales importantes.
    Après des années d’action dans les rues de Détroit, Furtif se retrouve rattrapé par cette maladie qui ne l’aide pas mais qui, au contraire, va le faire déraper au point de devenir l’ennemi public numéro un.
    Un bon album riche en rebondissements, avec une intrigue ménageant le suspense et faisant monter la tension à une vitesse vertigineuse jusqu’à un revirement final inattendu et instructif, le tout largement basé sur les ingrédients si typiques de l’univers des super-héros comme l’identité secrète, les capacités exceptionnelles, le fantastique, etc.Furtif page 9Les dessins de Nate Bellegarde nous font vivre l’aventure intensément, notamment le malaise qui s’installe dans les situations qui échappent à tout contrôle quand Furtif perd la tête…
    Dans un style très "comics", il nous fait vivre le choc de ces situations, la violence déchaînée résultant de cette perte de contrôle et la tristesse qui en résulte principalement à travers des personnages très expressifs.
    Un ensemble plutôt dynamique, efficace et très fluide.

    SDJuan