Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LE PEINTRE HORS-LA-LOI

Peintre hors la loiScénario : Frantz DUCHAZEAU
Dessin :Duchazeau, Frantz DUCHAZEAU
Couleurs : DRAC
Dépot légal : Mars 2021
Editeur :casterman
ISBN : 978-2-203-20277-1
Nombre de pages : 94

Ce 21 janvier 1793, le roi Louis XVI est guillotiné. La foule amassée exulte mais la Révolution en cours a créé le chaos, annonçant la Terreur. Si Paris est à feu et à sang, en réalité c’est tout le pays qui est gagné par la guerre civile. Peintre de son état, Lazare Bruandet perd pied. Nerveux, il sort pour peindre, croise quelques connaissances dans la rue et finit au bistrot avec son ami Bertaux. Connu pour être un homme violent sachant manier l'épée et le pistolet, Lazare fait parfois peur, avec raison surtout lorsqu’il a bu. Ce jour-là, rentrant chez lui complètement ivre après un détour chez sa maîtresse, il aperçoit sa femme avec un homme. Pris d'une crise de jalousie, il la tue. Devenu un hors-la-loi, il ne lui reste plus qu’à fuir Paris et sa folie et c’est son ami Bertaux qui va l’aider. Car sa passion l’obsède. Il veut à tout prix peindre et peindre encore, d’abord et surtout la nature. Il trouve alors refuge dans la forêt de Fontainebleau au sud de Paris.Peintre hors la loi page 1Mon avis : Frantz Duchazeau nous offre un album plein d'une énergie parfois débordante comme dans ces cases nerveuses, violentes et colériques ou plus simplement quand Bruandet est soudainement animé par une bouffée de création qui le pousse à joindre en quelque sorte le geste à sa voix intérieure.
Cette énergie se retrouve également tout au long de l’album dans ces cases d’apparence plus tranquille et pourtant elles aussi pleines de vie (l’agitation urbaine, le vent dans les arbres, la pluie, les innombrables physionomies particulièrement expressives …), dans le découpage des planches et dans la succession sur plusieurs pages d’une multitude de petites cases… qui cèdent alors la place à d’autres presque pleine page que l’on admire comme des tableaux.
Le tout bénéficie d’une très agréable mise en couleurs.Peintre hors la loi page 3Avec la peinture comme fil rouge, mais pas n’importe laquelle, la peinture en pleine nature, Duchazeau nous propose un récit fait d’une multitude d’événements, grands et petits, jalonnant la vie de Lazare Bruandet qui en sera tour à tour l’acteur et le spectateur.
La narration est tout aussi fluide que le dessin, multipliant les péripéties et les rebondissements, à l’image du héros. Car on sent bien dans le scénario que tout est prêt à basculer à tout moment et que Bruandet doit faire face à ses propres démons. Reste qu’il a ce besoin obsédant de dessiner, de peindre la beauté mais et surtout la vérité.
Un très bon moment de lecture.

SDJuan

 

Social auteurs.

  • 3 votes. Moyenne 4.4 sur 5.