Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ELFES 16

Elfes 16Coup de coeurRouge comme la lave
Scénario: Jean-Luc Istin
Dessin: Kyko Duarte
Couleurs: Olivier Héban
Edition: Soleil Production
Dépot légal: Février 2017
Histoire: 

Lah'saa la nécromancienne a perdu la moitié de ses pouvoirs surnaturels en prenant le contrôle simultané de deux elfes. Certes, son entité s’est à demi désagrégée après le suicide de l’elfe blanche Fall, mais elle est toujours en possession de l'elfe bleue Lanawyn et de son pouvoir sur le cristal bleu. Avec le soutien de ses goules de plus en plus nombreuses, Lah’saa décide de lancer un ultimatum aux Elfes Noirs de la citadelle de Slurce: se rendre ou mourir ! En réalité ceux-ci ont élaboré un plan consistant à laisser Lah'Saa entrer dans la citadelle en espérant qu'elle abaissera sa garde. De son côté, Athénon, qui a survécu à la charge des goules sur la forteresse de Kastennroc où il a perdu sa bien-aimée et au poison qu'on lui avait administré, est fermement décidé à se venger de Lah’saa. Contre toute attente, il s’allie avec les puissants guerriers Orks et avec Ora, la déesse des Elfes Verts, arrivée in extremis pour les sauver lors de leur combat à mort contre une horde de dents de sabres. Ora propose à ses nouveaux alliés d’aller détruire les reliques de Lah’saa au lieu de prêter main-forte aux Elfes Noirs de Slurce. La contre-attaque prend forme contre la nécromancienne et reçoit le soutien d’une armée multiraciale qui fait route vers Slurce. Mais si l’étau se resserre, Lah’saa possède toujours Lanawyn et son cristal bleu et peut compter sur la centaine de milliers de goules prêtes à se sacrifier pour la protéger. La diversion de cette armée sera-t-elle suffisante pour permettre à Aamnon, Redwin, Bthloran et Torroni de s'approcher suffisamment de Lah'Saa pour la tuer? Seront-ils assez nombreux et puissants face à une telle puissance maléfique et sa troupe de goules dont chaque guerrier mort au combat vient grossir les rangs?

Elfes 16 planche

Mon avis : Cet album bien plus dense que d'habitude avec ses 66 pages porte principalement sur le dernier affrontement de Lah'saa et son armée de goules contre l'élite des diverses autres races – nains, elfes de toutes sortes, quelques orks, dragons et tigres – mais aussi sur l'influence qu’exerce l’elfe bleue Lanawyn sur la nécromancienne. Les rebondissements sont nombreux et variés, notamment son histoire en lien avec celle des Elfes Volcans ou Elfes Rouges, une race à présent éteinte à propos de laquelle Istin nous fait des révélations plus que surprenantes. Quelques indices laissent présager une suite obscure mais attendons de voir le prochain album avant de nous prononcer. On est abasourdi par la capacité d’Istin à maîtriser sans fléchir une telle masse d’informations concernant les races, les noms, les territoires proposées dans cette série.

Elfes16 slideSi le scénario est dense et chargé en événements et en révélations, les dessins eux aussi sont plus denses et plus riches, comme en témoigne l’augmentation du nombre de cases par page et, il faut le souligner, sans aucune perte de qualité. C'est une véritable prouesse de la part de Kyko Duarte qui n'a pas ménagé ses efforts pour nous offrir un tel album. Il ne cesse de nous surprendre par son talent, à en juger par le niveau de détail de chacune des cases même les plus petites. Rien ne semble l'effrayer et on en redemande. La mise en couleurs réalisée par Olivier Héban accompagne cette prouesse graphique avec brio.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.