Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SPIROU et FANTASIO (Le Spirou de.. HS4)

Spirou le petit theatre deCoup de coeur 1HS 4 . Le petit théâtre de Spirou
Scénario : Jean Doisy et André Moons
Dessin : Al Severin
Couleurs : Al Severin
Dépot légal : Septembre 2018
Editeur :
Dupuis 1
Nombre de planches: 44

Oyez, oyez braves gens, jeunes lecteurs et fans du Journal de Spirou. Voici enfin venu le temps de le découvrir en vrai, de l'entendre et de suivre ses aventures si le cœur vous en dit ! Grâce aux marionnettes du Théâtre du Farfadet, vous allez pouvoir assister à un spectacle au cours duquel Spirou mettra en scène, avec l’aide de Tif et Tondu, une momie, un antiquaire, un fantôme. Vous pourrez aussi assister aux dernières péripéties de Fantasio, sans oublier le fougueux Spip !

Spirou le petit theatre de plancheMon avis: Difficile de résumer un album basé sur plusieurs petites pièces de théâtre mais il est vivement conseillé de se le procurer car seul Alec Séverin pouvait réussir l’exploit d’illustrer un album dégageant autant de vie et d’énergie. On a vraiment l'impression de voir les personnages prendre vie et bouger, c'est très impressionnant pour des marionnettes. Les histoires écrites par Jean Doisy, alors rédacteur en chef du Journal Spirou, ont été jouées dans le théâtre de marionnettes du Farfadet fondé par André Moons. Ce théâtre a sillonné la Belgique pendant l’occupation allemande pour compenser l’interdiction de parution du journal. Cet album est donc l’adaptation par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, les auteurs de "La véritable histoire de Spirou" (deux albums parus chez Dupuis) de ces textes tombés dans l’oubli après la guerre. Les pièces sont drôles ce qui est d’autant plus étonnant quand on sait que le petit théâtre ambulant servait aussi de couverture à un réseau de résistants pour passer des messages. À sa manière, Spirou a donc lui aussi fait de la résistance.

Spirou le petit theatre de planche suiteDésormais sans ficelle, ni fil pour les animer, ces pantins sont pourtant hyper actifs sous le crayon d’Alec Séverin qui restitue à merveille le style du Spirou créé par le français Rob-Vel et repris par Jigé puis Franquin. L’auteur de "Spirou sous le manteau" (2013) et "À tous les coups, c'est Spirou!" (2016) nous offre un travail soigné, méticuleux, respectueux d’une certaine forme d’académisme. Il revendique ce style graphique "à l’ancienne" ayant été nourri à la maison avec des bandes dessinées issues de l'école belge ou française. Je conseille fortement de lire l'album d'une traite et de le feuilleter ensuite page par page pour admirer et apprécier le travail d'Alec Séverin, son dessin comme sa mise en couleurs pleine de tonus.

Un Spirou peu ordinaire qui s’ajoute à celui d'Emile Bravo également situé lui aussi durant la seconde guerre mondiale. Un bel opus à ajouter à sa collection Spirou !

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !