Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

L'AGENT

L agent t1 1Coup de coeur 1Tome 1 : Initiation
Scénario : Mathieu Gabella
Dessin: Fernando Dagnino et Carlos Morote
Couleur : Carlos Morote
Dépot légal : Juin 2019
Editeur : 
Editions glenat logo
Collection: Grindhouse
ISBN : 978-2-344-02315-0​
Nombre de pages : 144

Paris, métro République. Jeune lieutenante aux stups, dont le meilleur atout est de travailler "à l'instinct", Rhym file le train à un homme censé la conduire, elle et son équipe, à un trafiquant de drogue auprès duquel il vient s’approvisionner. Mais la filature va vite tourner à l’échec. Ayant repéré la manœuvre, le dealer n’hésite pas à faire feu dans la foule et son tir abat l’homme servant d’informateur malgré lui à Rhym. Quant au dealer, il réussit à filer non sans avoir auparavant jeté en l’air une poignée d’herbe qui rend les voyageurs complètement déboussolés et amnésiques à l’exception de Rhym qui, étrangement, se souvient de tout. De son côté, Sébastien Ferrant, agent spécial de la DGSI, est le témoin direct d’un pétage de plombs, sans raison apparente, d’un de leurs meilleurs ingénieurs spécialistes des drones dotés d'IA. Apparemment, il a été victime d’un artéfact de malédiction. Point commun entre les deux affaires: la magie noire. Quant à Rhym, elle se révèle être une puissante sorcière.

L agent plancheMon avis: Une enquêtrice à la brigade des stups, un agent secret de la DGSI mais surtout un dealer qui non seulement détient une substance ayant la capacité de désorienter les gens et d’effacer toute trace de son passage mais aussi une arme tirant des balles atteignant leur cible à tous les coups. Tout ça n'a rien d'habituel. Normal, car il y a de la magie dans l’air, de la magie noire avec des rituels vaudou, des enchantements, des sortilèges et autres maléfices aussi puissants les uns que les autres. On retrouve là les sujets de prédilection de Mathieu Gabella: agents secrets et sorcellerie, ce qui lui permet de nous proposer un thriller/polar noir très efficace mais pimenté d’une bonne dose de magie pour mieux nous captiver. La chasse à l'"homme" se révèle très énergique et ne quittera plus l'histoire de bout en bout avec de multiples scènes d’action superbement illustrées par Fernando Dagnino. L’évocation des origines de Rhym annonce bien la couleur pour la suite de l’aventure. En bonus, des dossiers classés secrets, croquis, couvertures et interview des auteurs en fin d'album.

L agent planche suiteAu dessin, on retrouve donc avec plaisir Fernando Dagnino qui nous offre déjà en tant qu'auteur complet la superbe mini-série Smart Girl (voir chronique ici) située dans l'univers des IA. On le retrouve donc ici tout aussi à l’aise dans un polar policier mêlé de sorcellerie. Un dessin réaliste, des pages dynamiques où dominent l'action – courses- poursuites dans le métro et dans les rues de Paris – mais également la magie noire avec de superbes illustrations de sorciers tout droit sortis de l'Orient mystique. Un découpage plein d’énergie, des scènes d’action spectaculaires, des personnages hauts en couleurs confèrent à cet album une prodigieuse puissance d’envoûtement. En plus de sa belle contribution aux décors, Carlos Morote nous offre une agréable mise en couleurs qui fait bien ressortir l’ambiance menaçante, lugubre parfois même oppressante.

Un album à ne pas rater !

SDJuan

 

chroniques auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.