Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

TANGO T6

Tango 6Tango 6 n bTome 6 : Le fleuve aux trois frontières
Scénario : MATZ & Philippe XAVIER
Dessin : Philippe XAVIER
Couleurs : Jérôme MAFFRE
Dépot légal : Octobre 2021
Editeur :
Le lombard
Grand format
ISBN : 978-2-8036-8028-3
Nombre de pages : 56

Nos deux compères se la coulent douce, chacun de son côté, Tango quelque part dans la cordillère des Andes et Mario à Buenos Aires. Mario reçoit un appel plutôt inquiétant de Mike qui s’est installé près des chutes d’Iguazú, le fleuve des trois frontières entre l’Argentine, le Brésil et la Paraguay. L’endroit n’a pas bonne image et est plutôt réputé dangereux de par la présence de nombreux trafiquants, truands et même tueurs. Peu après, Tango et Mario se présentent chez Mike. Il a besoin d’un coup de main pour régler leur compte à des racketteurs qui s’en prennent à Porfirio, son ami depuis l'époque des Marines. Voyant que John (Tango) et Mario ne mordent pas à l’hameçon, trop simple pour être crédible, Mike leur explique qu’il a dû quitter l’île dont il était le propriétaire en titre et où il s’était installé avec ses amis Camillo et Alma après avoir reçu la visite de truands de haut vol agissant aux ordres d’un certain Augusto Hernandez, dit Fish. Propriétaire de casinos un peu partout et ayant des liens avec la pègre et des hommes politiques, c’est un homme redoutable et apparemment intouchable. Mike ayant refusé de lui céder son île, Fish n’a pas hésité à faire tuer son ami Camillo pour se faire bien comprendre. Tango et Mario sentent qu’une fois de plus, pour aider un ami, ils mettent les pieds dans un nid de guêpes dont ils risquent bien de ne pas sortir indemnes. Tango 6 plancheMon avis : Nous voici embarqués dans une nouvelle (més)aventure de nos deux héros qui ont su tisser une belle et grande amitié, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. "Oh oui, parlons-en des copains ! Pour foutre la merde, ils sont champions" comme disait une chanson de 1983 interprétée par Jackie Quartz. Mike dont nous avions fait la connaissance dans les albums précédents est ici le trouble-fête. Et au lieu de parler franchement, il laisse place aux ennuis qui vont conduire Tango et Mario à se frotter à de dangereux barons du crime organisé.
Matz reste fidèle à une recette désormais éprouvée : une intrigue largement teintée d’aventure suivant un scénario dynamique mêlant habilement vengeance, bagarres, courses poursuites, etc. Il respecte le cahier des charges du bon divertissement.
En n’étant pas toujours là où on les attend, les surprises maintiennent l’intérêt et suscitent la curiosité. Si en plus c'est pour la bonne cause et au nom d’une amitié sans faille, on en redemande.
À noter que cet album clôture le premier cycle de la série.Tango 6 planche suite
Au dessin, Philippe Xavier nous apporte son savoir-faire pour la mise en page et le découpage au profit d’une narration visuelle efficace et claire. Un ensemble dynamique et bien maîtrisé comme il nous l’a déjà prouvé, bien fourni en décors particulièrement soignés, tant les grands espaces naturels majestueux que les environnements urbains ou les simples villages voire les maisons isolées.
De très belles scènes d’action et de bagarres en tous genres.
Une belle impression d'espace et de clarté (dont il a le secret), soutenue et mise en valeur par le travail effectué sur les couleurs par Jérôme Maffre.

Album également édité en version N&B (850 ex.) qui a du caractère et permet d’apprécier encore plus le talent de Philippe Xavier.

 

auteurs. BD

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.