Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Loup de pluie tome 2 par Pellejero et Dufaux.

Loup

Loup de pluie , Tome2
Scénario: Jean Dufaux
Dessin: Ruben Pellejero
Edition: Dargaud
Dépot légal: Octobre 2013

Malgré son courage et ses efforts, India est rentrée les mains vides. Elle était à deux doigts de convaincre les Cody mais au final n’a pas réussi à ramener Blanche, la fille unique de Vincent Mc Dell, que les Cody ont enlevée en échange de Loup de Pluie qu’ils tiennent pour responsable de la mort de leur fils Ingus. Le message qu’elle rapporte est sans équivoque : c’est Blanche contre l’indien Loup de Pluie, sinon ils n’hésiteront pas à la tuer et à renvoyer son scalp. Dans un dernier sursaut, la mère d’India, maintenant qu'elle sait que Briuce Mc Dell veut épouser sa fille et ce que ça peut lui rapporter, est convaincue de pouvoir utiliser son influence sur le père Cody pour l’inciter à ne pas poursuivre dans cette voie. Mais cette ultime tentative ne calmera pas définitivement les indiens car eux aussi cherchent l’affrontement, bien décidés qu’ils sont à se venger de la mort de l’un des leurs, Nuage Rouge, assassiné par ces mêmes Cody. Telle est la trame de ce second opus, agrémentée de nombreux éléments autour de la légende de Loup de Pluie : monocle magique, bison blanc, terres sacrées protégées par l’esprit malsain d’un guerrier fou pensant atteindre la lune avec ses flèches, sacrifices, etc.

 

Loup

Mon avis:

Deuxième et dernier volet de ce western comme on n'en voit plus beaucoup et c'est bien dommage. Le duo Pellejero-Dufaux confirme l’agréable surprise déjà ressentie à la lecture du premier tome. Les dessins de Ruben Pellejero (L'impertinence d'un été, Destins, Le tour de valse, Secrets - L'écorché, Un peu de fumée bleue, etc.) sont parlants, agréables et percutants. Pellejero fait partie de ces dessinateurs capables de raconter une histoire avec très peu de texte Un maître de la BD sans conteste ! Pour cette histoire de vengeance, Jean Dufaux (Blake et Mortimer, Barracuda, Conquistador pour ne citer que les titres les plus récents sinon la liste serait trop longue) a adopté un style simpliste au risque d’en décevoir certains mais la fin du récit nous apporte son lot de surprises. En fin de compte, il nous propose un fin mélange de drames familiaux, trahisons et vengeances sur fond de conflits territoriaux à propos des terres indiennes où le racisme se perpétue, de croyances et de légendes, d’investisseurs peu scrupuleux, sans oublier l’amour, en somme tous les ingrédients indispensables pour nous faire passer un excellent moment de lecture. (S.D.J.)


  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !