Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LES ÂGES PERDUS t2

Ages perdus 2Coup de coeurTome 2 - La Terre des Meutes
Scénario : Jérôme LE GRIS
Dessin : Didier POLI
Couleurs : Bruno TATTI et Angelina RODRIGUES
Dépot légal : Mai 2022
Editeur : Dargaud logo
Grand format
ISBN : 978-2-505-08258-3
Nombre de pages : 56

Elaine, Hàran et Faucon du clan Moór d’Anglia, seuls survivants de la terrible guerre des clans, sont partis à la recherche de la clé des écrits anciens qu’Elaine a réussi à sauver et grâce auxquels ils espèrent pouvoir survivre. Pour cela, ils doivent se rendre sur la Terre des Meutes. Mais auparavant il leur faut traverser la Mer des Aigles, une étendue réputée infranchissable, mélange de langues de sable, de hauts-fonds et de bras de mer où stagne une brume épaisse dissimulant un danger venu du ciel. Tandis qu’ils progressent difficilement, quatre aigles immenses se préparent à surgir, ne leur laissant aucune chance. Les flèches, javelots, coups d’épée qu’Elaine et ses amis infligent aux rapaces vont certes les blesser mais Hàran sera le premier à périr dans les serres de l’un d’eux, rapidement suivi par Faucon. Quant à Elaine, elle aussi capturée, elle va réussir à blesser l’aigle qui la retient afin qu’il lâche sa proie. Ayant survécu à sa chute, Elaine l’achève d’un coup d’épée avant de découvrir que le rapace l’a finalement emportée jusqu’à la Terre des Meutes. Ce territoire porte bien son nom car là aussi elle va rapidement devoir affronter de féroces et cruels guerriers… D’ailleurs, Elaine aurait vite succombé sous les coups de l’un d’entre eux sans l’intervention d’une femme qui abat l’agresseur de plusieurs flèches. Elle se présente comme étant Mara, membre des "Arpenteurs", des voyageurs solitaires portant messages, nouvelles ou réconfort à travers ce monde, et accepte de conduire Elaine chez Tael Umar le plus ancien des Arpenteurs. Lui seul pourrait l’éclairer sur les textes qu’elle conserve précieusement et que son père protégeait tel un trésor. Mais de nombreux territoires et clans les séparent de leur nouveau but et un autre danger les menace, les redoutables meutes d’hommes-cerfs nées des temps de l’Obscure... Ages perdus les plancheMon avis : Avec ce deuxième tome nous découvrons une suite intense en événements et rebondissements, multipliant obstacles et difficultés que notre héroïne, après avoir perdu ses amis et alliés, va devoir affronter et franchir seule. Car c’est bien seule ou presque qu’Elaine va devoir se débrouiller à présent pour obtenir les réponses aux nombreuses questions restées en suspens. Jérôme Le Gris sait s'y prendre pour attirer et retenir toute notre attention. L’aventure se poursuit sur de nouveaux territoires sauvages et inconnus mais surtout tout aussi dangereux sinon plus, où chacun s’efforce d’appliquer ses propres règles de survie. Beaucoup de surprises donc, ce qui rend cet album encore plus prenant que le précédent, sur fond de SF post-apocalyptique. Le Gris réécrit le destin de l'homme et on en redemande !
Au dessin, Didier Poli illustre ce monde dur et violent avec une efficacité déconcertante. Les décors sont particulièrement impressionnants par leur richesse et leur diversité. Gros travail également sur les ambiances et les effets décoratifs. Les montagnes, la forêt, les landes, l’eau, sans oublier bien sûr toutes ces créatures étranges, tout contribue à nous faire partager l’angoisse, le drame même s’il subsiste aussi quelques rares moments de joie. En revanche, il vaut mieux ne pas trop s'attacher à l'un ou l'autre des personnages charismatiques et sortant du lot qu’Elaine va croiser durant son périple car dans ce monde la vie est très fragile et la mort tout aussi soudaine qu’imprévue. Les couleurs de Bruno Tatti et Angelina Rodrigues sont finement choisies et soulignent à merveille les différentes ambiances. L’album s’achève sur un cahier graphique de 8 pages réservé à la première édition.

SDJuan

 

auteurs. BD

  • 2 votes. Moyenne 4 sur 5.