Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CATWOMAN Eternal 2

Catwoman eternal 2Tome 2: Héritage.

Scénario : Genevieve Valentine.
Dessin : David Messina. Encrage: Gaetano Carlucci. 
Couleurs : Lee Loughridge.
Couvertures: Kevin Wada.
Editeur: Urban Comics.
Dépot légal: Mai 2016.

Histoire:

Catwoman eternal 2 planche 1

Devenue reine de la mafia depuis la disparition de son père du milieu de la mafia, Selina Calabrese fait tout ce qu'elle peut pour sauver Gotham d'une guerre des clans. Heureusement, elle bénéficie de l'aide de ses cousins Nicke et Antonia mais aussi de Spoiler et de Eiko Hasegawa, une fille du clan adverse. Celle-ci a même accepté d’endosser le costume de Catwoman un certain temps pour permettre à Selina de régler les problèmes au sein de sa propre famille, les Calabrese. Aujourd'hui, Selina doit reprendre du service en tant que justicière masquée, même si ce secret n’en est plus vraiment un. Elle doit faire jouer ses anciennes et nouvelles relations pour rétablir la paix au plus vite à Gotham. Car trop de requins ont profité de l'occasion pour s’emparer de quartiers où ils s’efforcent de garder le contrôle coûte que coûte.
Catwoman eternal 2 planche 3
Mon avis: Entre polar et comics de super-héros, cet album écrit par Valentine, tout droit sortie de l'univers du roman, fait la part belle à l'aspect mafieux de l’héritage de notre héroine avec les multiples implications que cela peut avoir sur sa vie privée, qu’elle n’hésite d’ailleurs pas à mettre entre parenthèses le temps de stabiliser la situation. Et ce d’autant plus que le Bruce Wayne qu'elle a connu n'est plus que l'ombre de lui-même et qu'elle a absolument besoin de nouveaux soutiens. Les dessins de David Messina (Angel, Star Trek, True Bloood, Ultimate Spider-Man, Ultimate Wolverine, Wolverine and the X-Men) sont parfaits pour ce récit relevant davantage du genre série noire mais agrémenté de quelques superbes scènes de combat. L'ambiance sombre du polar urbain n'a aucun secret pour lui. Sans oublier le très bon travail à l'encrage de Gaetano Carlucci et les très belles couvertures des VO de Kevin Wada ainsi que pas mal de couverures alternatives de Javier Pullido, Amanuala Lupachino et Laura Martin, Robbi Rodriguez, et du regreté Darwyn Cooke et Spike Nrandt en fin d'album. Ce second tome conclut la série de Catwoman Eternal de manière ingénieuse, connaissant le personnage de cette super-héroïne à laquelle on attribue parfois une réputation bien plus cruelle qu'elle ne l'est en réalité.

SDJ

 

BD chroniques auteurs. auteurs. Batman comics Super-héros

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !