Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LE MARSUPILAMI DE FRANK PÉ ET ZIDROU

Marsupilami de frank pe zidrouCoup de coeurScénario : ZIDROU
Dessin : FRANK PÉ
Couleurs : FRANK PÉ

Dépot légal : Octobre 2020
Editeur : 
Dupuis 1
Collection : Dupuis Grand Public
ISBN : 979-10-34738-21-2
Nombre de pages : 153

Bruxelles, 1955, une ville qui a encore du mal à se relever de la guerre. Le jeune Franz, que sa mère appelle François, a pris l’habitude de ramener à la maison tous les animaux, parfois malades, qu’il trouve dans la rue, passant outre aux réticences d’une mère qui peine à s’en sortir avec son maigre salaire. Fruit de ses amours et d’un Allemand, François est le souffre-douleur de certains de ses camarades de classe. Il est régulièrement victime de moqueries et de mauvais traitements mais, cette fois, il a été menacé d’être tondu comme un collabo. Se sentant humilié, pour la première fois il a riposté et s’est enfui de l’école. Mais au lieu de rentrer directement, il est parti se cacher sous un pont, un abri bienvenu alors que la pluie redouble. C’est là qu’il va entendre un bruit tel un soupir de douleur. En s’approchant il découvre une bête au bord de la mort. Il ne peut s’empêcher de la secourir et de rentrer discrètement avec l’animal. Sa mère qui est occupée à préparer des moules à la cassonade, le plat préféré de François, discute avec son professeur qui est passé prendre de ses nouvelles après sa fuite. François n’y prête pas trop attention car l’étrange bestiole s’est réveillée apeurée et affamée et, surtout, très agitée. Ils arrivent à la calmer et François comme à son habitude réussit à convaincre sa mère de la garder. La bête revient de loin. Capturée en Palombie avec toutes sortes d’autres animaux par des trafiquants sans scrupules, elle est finalement arrivée au port d’Anvers après moultes péripéties ayant retardé le bateau. Beaucoup d’animaux sont morts durant la traversée. À Anvers, notre "bête" réussit à s’enfuir du bateau et finalement arrivera épuisée à Bruxelles… Marsupilami de frank pe zidrou planche tillieuxMon avis: Frank Pé et Zidrou se sont appropriés le Marsupilami, créé par Franquin et repris par Batem, dans une version bien plus sombre et réaliste située dans l’après-guerre, à Anvers et Bruxelles. Si l’histoire est dure de par la nature du sujet traité – maltraitance et trafic d’animaux sauvages – elle ne manque pas de tendresse grâce au jeune François, à son dévouement, sa bienveillance alors que lui-même a une vie bien difficile à l’école, même si l’on n’est pas encore certain que le lien d’amitié qui se crée pourra contrebalancer la méchanceté et l’avidité d’autres hommes. Avec ce premier tome sous-titré "La Bête", fruit d’une longue recherche en amont, on retrouve un Frank Pé toujours très à l’aise pour dessiner les animaux. Ce marsupilami est le résultat d’un savant mélange de singes de différentes espèces, d’ours, de panthère et même de koala dont il s’est inspiré pour créer l’anatomie générale, la tête, la musculature et restituer la mobilité et la souplesse de son marsupilami qui, c’est certain, est bien plus fort et costaud que l’original.Marsupilami de frank pe zidrou planche Et comme toujours, aux côtés de cette "bête" pour le moment meurtrie, on retrouve beaucoup d’autres animaux mais pas seulement. Frank Pé agrémente le récit de personnages aux bouilles incroyables dont plusieurs ont les traits de personnalités bien connues comme Franquin souriant et s’efforçant d’être drôle quelle que soit la situation (le professeur si gentil et attentionné envers la maman de François dont il est un peu amoureux), Delporte, Jijé (le directeur d’école), Roba (le vétérinaire)… autant de dessinateurs de la grande époque de Marcinelle que Frank Pé a souhaité inclure dans le casting. Son dessin fait bien ressentir les émotions et sentiments qui animent chacun, la cruauté des trafiquants, la haine, le dégoût qu’ils inspirent, la peur mais aussi la joie, les rires, l’envie de vivre de bien d’autres. On est pris d’empathie pour ce marsu, François et sa petite famille, son cercle d’amis. Comme toujours Frank Pé nous régale de superbes illustrations, mélange de scènes intenses, pleines d’émotion ou d’énergie et de passages plus sereins ou drôles allant même jusqu’au gag, bénéficiant d’une grande variété de cadrages.Marsupilami de frank pe zidrou bannerLittle nemoAprès l’intégrale "Little Nemo" (parue en mai 2020), "Frank Pé, une vie en dessins" un volumineux artbook de 320 pages (paru en octobre 2020), ce nouvel album de 140 pages, dont la suite encore plus volumineuse (200 pages annoncées) est déjà en préparation, est une superbe réussite à lire sans modération.

Marsupilami de frank pe zidrou bd wolrd slumberlandÀ noter: Cet album a été prépublié en épisodes sous forme de 8 supplément gratuits inclus dans le journal Spirou (du n°4293 du 22 juillet 2020 au n°4300 du 9 septembre 2020) et a fait l’objet d’une édition spéciale à tirage limité (1200 exemplaires) pour la librairie Slumberland/BD World, avec une couverture différente et un titre gaufré + 8 pages de texte et croquis intitulées "Le vrai marsupilami" en fin de volume.

SDJuan

Voir aussi nos dernières chroniques du même auteur

Frank pe une vie en dessins Little nemo 

auteurs. chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.