Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

DUKE 4

Duke 4Tome 4 : La dernière fois que j'ai prié
Scénario : Yves H
Dessin : HERMANN
Couleurs : HERMANN
Dépot légal : Janvier 2020
Editeur : 
Le lombard
ISBN : 978-2-8036-7577-7​
Nombre de pages : 54

Après l’assassinat de Mildred, l’épouse de son frère, Duke a réglé la question à sa manière en allant abattre les Briggs chez eux. Le shérif n’a d’autre solution que de se lancer à sa poursuite avec quelques hommes. L’arrestation se déroule sans problème à la nuit tombée alors que Duke s’est assoupi, le shérif et ses hommes décidant de rester ensuite sur place pour la nuit. Sauf qu’au petit matin seul Duke est vivant, tous les autres ont été assassinés autour de lui. Sans trop s’inquiéter, Duke fonce retrouver son frère Clem avec les 100.000 $ qu’il transportait à Sacramento pour le compte de Mullins qui vient d’apprendre que le filon de sa mine d’or s’épuise et que sa production a déjà baissé de 30%. Lorsque Duke annonce à Clem que sa femme Mildred a été tuée, celui-ci n’hésite pas à tirer sur Duke et à filer avec l’argent. Mais c’est sans compter sur l’opiniâtreté de Duke et sa fuite sera de courte durée. De son côté, Peg, la petite amie de Duke, a été enlevée et, pour le moment, des hommes armés l’emmène vers une destination inconnue ligotée dans un cercueil. Que peut faire Duke face à tant d’emmerdes ?Duke 4 plancheMon avis: Au fil des albums, Yves H développe la personnalité de chaque personnage, n’hésitant pas à donner aux rôles secondaires assez de profondeur pour nous tenir en haleine et à nous distiller des informations sur le passé sombre de Duke. Les affaires se corsent pour Morgan "Duke" Finch et son entourage si bien que l’on ne sait jamais qui va rester en vie ou se prendre une balle. Les rebondissements ne manquent pas et l'histoire maintient notre attention en éveil. Duke 4 planche autreLes dessins/illustrations d'Hermann sont de toute beauté, en particulier ses paysages de l'Ouest américain qui ne cessent de nous étonner tant ils sont réussis avec une superbe palette de couleurs. Entre ses mains, les décors prennent une place presque aussi importante que les personnages et en deviennent quasiment un à part entière. Les cases et/ou pages sans bulles mais bourrées d’effets en tous genres sont à cet égard particulièrement éloquentes. Le résultat est là, éblouissant et impressionnant. Sa nouvelle technique d’encrage des contours donne encore plus de profondeur et de puissance à son dessin. Hermann prend clairement plaisir à essayer de nouvelles techniques et à se renouveler sans cesse. C'est toujours un plaisir d'ouvrir un album de ce grand auteur ! 

Yves H et Hermann: une histoire de famille qui fonctionne !

SDJuan

chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.