Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

J.-F. CHARLES

J f charles artbookCoup de coeurJ.-F. Charles - Artbook
Scénario : Jean-François CHARLES
Dessin : Jean-François CHARLES
Couleurs : Jean-François CHARLES
A l'initiative de : Charles-Louis DETOURNAY
Dépot légal : Novembre 2020
Editeur : Ob 7f2d3c casterman2
Format : A l'italienne
ISBN : 978-2-203-21142-1
Nombre de pages : 264

C’est lors d’un festival BD organisé à l'époque de la sortie d'un tome de la série Fox, sans doute vers le milieu des années 90, que j’ai fait la connaissance de Jean-François Charles et de son épouse Maryse. Cette première rencontre m’a permis de découvrir deux personnes charmantes et accessibles et je préciserai qu’aujourd’hui c’est encore et toujours le cas.
Je me suis intéressé à leurs travaux qui m’impressionnaient beaucoup. J’ai découvert ce que Jean-François avait fait avant Fox et depuis j’ai lu et continue de lire à peu près tout ce qu'il a publié, seul ou désormais le plus souvent avec Maryse.
Par la suite, ce qui m'a le plus marqué, c'est leur capacité à nous surprendre à chacune de leur nouveauté en nous proposant un récit, une aventure à laquelle on ne s’attend pas, la surprise est totale. Et quand Jean-François est passé à la couleur directe, cela a été un émerveillement. J f charles artbook ses femmes
L’ouvrage Jean-François Charles – Artbook non seulement est un vrai régal pour les yeux mais il nous permet d’en apprendre énormément sur l'auteur. Jean-François Charles a délaissé l'école au profit de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles tant il sentait le besoin de concrétiser ce qu'il pensait pouvoir faire le mieux : raconter des histoires en les dessinant, autrement dit créer ses propres bandes dessinées. L’académie va certes lui donner l’occasion de se former aux différentes techniques d’art mais pas vraiment à la BD proprement dite.
Il a réellement développé sa passion et sa technique au contact des magazines qu’il lisait assidûment, Spirou et Tintin qu'il recevait à la maison, mais également les revues Creepy et Eerie qui publiaient les travaux d'auteurs américains de comics. Ces revues l'ont d’ailleurs bien aidé à s’orienter vers le dessin réaliste, comme Maryse le lui avait d’ailleurs conseillé, même si au départ Jean-François pensait plutôt se tourner vers les BD humoristiques.
Le dessin en noir et blanc l'a satisfait un temps mais il ressentait le besoin d'aller plus loin, de peindre. C'est la peinture à l'huile pour ses couvertures qui a été sa première récréation entre l'élaboration des planches. Il est ensuite passé à l’écoline (encre-aquarelle) pour l'illustration des ouvrages jeunesse. Très vite est arrivé un besoin pressant d'apprendre, de découvrir et d'apprécier d'autres techniques de mise en couleurs : l'aquarelle, puis l'acrylique et enfin le pastel à l'huile. La couleur lui a ainsi permis de "modeler le sujet et jouer sur la lumière". J f charles artbook illu
Parallèlement, Jean-François Charles a senti le besoin de faire des pauses, de "mettre de côté" ses planches afin de se faire plaisir : faire des voyages avec Maryse pour découvrir de nouvelles contrées, de nouveaux paysages, suivre des routes qui ne mènent nulle part, s'imprégner de l'ambiance, des gens, des décors mais aussi des couleurs et de la lumière, imaginer des histoires. Car oui, Jean-François Charles et Maryse sont curieux de tout. Ils s'arrêtent pour vraiment ressentir les images, les sons mais Jean-François ne dessine pas sur place. Il préfère en profiter au maximum et s’attelle ensuite à les "reproduire" dans ses albums ou sur toile. Rien n'est donc laissé au hasard puisque les auteurs se sont rendus sur place, chaque fois que cela s'avérait nécessaire pour nous offrir des récits largement documentés et cela se ressent.J f charles artbook decorsCet artbook réunit des peintures, des aquarelles, des pastels autant d’illustrations qui sont de véritables invitations au voyage pour lesquelles, contrairement à sa production BD, Jean-François Charles n’a pas travaillé sous les contraintes des procédés d’impression (même si, le progrès aidant, il est désormais possible de bien restituer la couleur directe en imprimerie). Il était libre d’utiliser la couleur comme il le ressentait, comme il l’aimait.
On y retrouve quelques-unes des héroïnes de ses séries en tout cas de belles femmes comme il aime les dessiner. Elles se promènent à vélo avec grâce sur des routes de village ou semblent nous accompagner debout, de dos, dans la contemplation d’un paysage. On se laisse emporter par la quiétude de toutes ces peintures, dont une trentaine réalisées spécialement pour cette monographie, dont l’auteur en personne nous raconte la genèse avec ses mots, avec son ressenti, en nous expliquant la technique retenue pour sa réalisation.J f charles artbook paysages
Un très bel ouvrage de 260 pages commenté par Jean-François Charles, un "livre d'art" au sens du terme anglais artbook, une passionnante invitation au voyage vers l’Italie, l’Afrique, la Chine tout au long de la carrière d'un grand maître de la BD. Et merci à Charles-Louis Detournay (ActuaBD) à l’origine de ce beau projet.J f charles artbook chine

A noter l’exposition rétrospective en cours à la Galerie Huberty & Breyne de Bruxelles jusqu'au 9 janvier 2021.

SDJuan

 

auteurs. Social

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.