Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CHER CORPS

Cher corpsScénario : Léa Bordier
Dessinatrices: Mathou, Karensac, Eve Gentilhomme, Marie Boiseau, Cy, Sibylline Meynet, Mirion Malle, Anne-Olivia Messana, Daphné Collignon, Carole Maurel, Lucile Gomez, Mademoiselle Caroline

Couverture : Eve Gentilhomme
Dépot légal : mai 2019
Editeur : 
Delcourt
Collection : Mirages
ISBN : 978-2-413-01359-4​
Nombre de pages : 54

Voici un album peu commun, adaptation dessinée de plusieurs témoignages de femmes sur leur rapport au corps, autant de témoignages devant lesquels on ne peut rester insensible. Ainsi, Marie-Paule a dû patienter jusqu’à ses 70 ans pour s’accepter pleinement. Léna, 14 ans, découvre la puberté, constatant qu’elle devient femme beaucoup trop tôt. Emma qui n’était pas vraiment en phase avec son corps est victime d’un viol et doit absolument trouver un moyen de reprendre sa vie en main. Shonah dont la vie est gâchée par des rapports sexuels douloureux apprend enfin d’un médecin qu’il s’agit d’un "simple" trouble hormonal. Blaise, à la recherche de son identité, refuse que ses attributs physiques définissent son genre. Sophie, blessée au Bataclan et malgré une cicatrice visible sur sa jambe, veut faire la paix avec elle-même. Lucie, tatoueuse de profession, s’interroge sur la nature des tatouages que lui demandent ses clients, ayant elle-même une marque sur son corps. Mathilde, de corpulence forte, aimerait qu’on la laisse tranquille car elle se sent bien comme elle est. Aurélie, en proie à l’anorexie, témoigne de son combat au quotidien pour s’en sortir et Mayalan de la difficulté d’être noire dans un monde de blanches. Camille enfin a toujours vécue handicapée mais cela ne l’empêche pas d’être bien vivante et Mai reste perpétuellement à l’écoute de son corps.

Cher corps plancheMon avis: Alors que nous vivons dans une société où le paraître est plus important que l'être, saluons cette initiative partie de divers témoignages initialement diffusés sur le vidéo blog "Cher corps" auquel la BD ajoute deux inédits. Cette version papier sous forme de roman graphique est un hymne à l'acceptation de soi et à la tolérance, en commençant par soi-même. Vaste débat en effet que celui du rapport au corps car on touche à des questions personnelles et très intimes, à ce qui se passe dans la tête ou dans le cœur. Chaque cas en dit long sur la difficulté à s'accepter à cause de son aspect physique, de son âge, d’une pathologie ou d’un drame vécu et le chemin qu’il faut (parfois) parcourir pour le surmonter et reprendre sa vie en main. Des récits très sobres, toujours intéressants, émouvants et même parfois douloureux. 

Léa Bordier s’est chargée de coordonner le travail d’illustration de 12 auteures auquel elle a donné toute liberté pour s’exprimer. A chaque récit une illustratrice qui lui donne vie dans un style très personnel permettant ainsi à chaque intervenante de montrer sa particularité, sa différence. Le défi était risqué mais a été relevé haut la main et de toute beauté. Une amitié sincère s’est même établie entre témoins, illustratrices et scénariste et les personnes ayant travaillé pour ce beau projet. 

Un album fort à mettre entre toutes les mains sans hésiter.

SDJuan

 

chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !