Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LANFEUST ODYSSEY 10

Lanfeust odyssey 10Tome 10 - Un destin karaxastin
Scénario : Scotch Arleston
Dessin : Didier Tarquin
Couleurs : Luc Perdriset et Lyse
Dépot légal : Novembre 2018
Editeur :
Soleil
Nombre de planches : 50

Alors qu'ils viennent de vaincre Lylth et son armée et que la vie reprend ses droits, Lanfeust et ses amis doivent vite trouver de l'aide. Car il faut anéantir au plus vite Lilth puisque bien que battue, son énergie, sa puissance démoniaque a pris une autre forme et gagné celle de millions de banshees ailées, sortes de petites fées bleues diaboliques et vampiriques. Sous cette forme, sa puissance est tout aussi mortelle et peut atteindre tous les continents du monde de Troy. Mais dans sa quête, Lanfeust ne rencontre pas le succès espéré auprès de la version divine de lui-même et des Dieux du Darshan. Bien que dotés de pouvoirs, les habitants de Troy ne pourront pas survivre à une telle invasion. Pour vaincre Lylth et ses banshees, Lanfeust et ses fidèles compagnons vont devoir trouver d’urgence le centre du monde alors qu’ils n’ont aucune idée de l’endroit où il pourrait se trouver. Tout un programme!

Lanfeust odyssey 10 planchesMon avis: Après un tome 9 très riche, je craignais une fin de cycle un peu expédiée. Mais il n'en n'est rien. Chaque personnage conserve une place importante, on retrouve même avec plaisir d'anciens personnages, et le récit recèle pas mal de références au premier cycle Lanfeust de Troy. L’univers Lanfeust est donc bien toujours là, agrémenté d’humour, de personnages toujours aussi sympathiques évoluant sur un ton rythmé. Et même si l'ennemi sous la forme de "petites bestioles" semble moins impressionnant, on sent que le scénariste avait bien agencé son récit sur la durée depuis le premier tome pour mettre en avant, par rapport à l'ensemble de la saga, chacun des personnages et ses liens avec les autres, mais aussi chaque cycle, chaque album afin de conclure la série de manière tout à fait efficace et distrayante. 

Lanfeust odyssey 10 plancheCôté dessin, on prend toujours autant de plaisir à suivre le travail de Didier Tarquin qui nous propose de magnifiques paysages et de belles scènes d'action. On apprécie dans ce dernier album son trait dynamique et efficace et, plus globalement, le dessin de qualité qu’il nous a offert tout au long des trois cycles qui ont fait sa réputation. En charge des couleurs, Lyse a largement contribué au succès de la série même si son nom ne figure pas sur les couvertures à côté de ceux du scénariste et du dessinateur. Lorsqu’on feuillette un album en librairie, les couleurs sont un élément très important de la première approche. J’ai personnellement vite refermé des albums aux couleurs ratées. Donc saluons ici la qualité de son travail en collaboration avec Luc Perdriset. A noter que l’on peut d’ores et déjà retrouver Tarquin et Lyse sur leur nouvelle série de science-fiction "U.C.C. Dolores" dont ils assurent à la fois le scénario, l’illustration et la mise en couleurs.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !