Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

EMPEREUR DU JAPON

Empereur du japonTome 1
Scénario : Issei Eifuku
Dessin : Junichi Nojo
Couleurs : N&B sauf les 12 première pages
Adaptation de: Kazutoshi Handô
Editeur : 
Logo delcourttonkam
Collection : Delcourt Tonkam SeinenOctobre 2019
Dépot légal : Octobre 2019

Format : Manga
ISBN : 978-2-413-02014-1​
Nombre de pages : 194

14 août 1945. Le Japon, affaibli par les frappes nucléaires sur Hiroshima (6 août) et Nagasaki (9 août) mais aussi par l’invasion soviétique en Manchourie, se résigne à capituler. C’est l’empereur Hirohito en personne qui l’annonce dans une allocution radiophonique. Les actes de la reddition japonaise seront signés à bord de l’USS Missouri dans la baie de Tokyo en présence du général MacArthur. Le 27 septembre 1945, Hirohito, 124e empereur du Japon, rencontre le général MacArthur, commandant des forces US en Extrême-Orient et commandant suprême des forces alliées. L’empereur lui déclare assumer l’entière responsabilité des actes et agissements de l’état-major de l’armée et des responsables politiques de son pays et se dit prêt à s’accommoder du jugement qui lui sera réservé. Le récit se poursuit alors sous la forme d’un flash-back dans lequel le scénariste Issei Eifuku explore le passé de l’empereur Hirohito afin de nous expliquer comment un souverain peut offrir sa vie pour le salut de son peuple. En fait, c’est tout un ensemble de conventions, de traditions, d’habitudes familiales et culturelles qui ont ainsi forgé le jeune prince Michi né le 29 avril 1901. Selon la coutume impériale, il a été rapidement séparé de sa famille et confié à une nourrice, Taka Adashi, également chargée de son instruction. Des liens très forts vont même se nouer mais dans le respect du rang de chacun. Ensuite, le prince passera entre les mains des meilleurs éducateurs. Il va ainsi recevoir une éducation plus spécialisée auprès du général Maresuke Nogi qui dirige le Gakushuin, un établissement éducatif réservé à la noblesse. Son éducation sera complétée par une formation tant militaire que morale, philosophique et religieuse, dispensée notamment par Jugo Sugiura, à la fois éducateur, journaliste et penseur, à l’Institut du Palais de l’Est que l’amiral Heihachiro Togo va diriger à partir de 1914. Tout a été fait selon les règles établies pour préparer le prince à son futur rôle d’empereur.Empereur du japon planche debut couleurMon avis : Voici le premier tome d’une série commémorant les 30 ans de la mort de l'empereur ayant eu le plus long règne de l’histoire du Japon: 64 ans. Dès les premières pages, on est captivé par le savoir-faire des auteurs, tant en ce qui concerne le scénario d’Issei Eifuku que le dessin de Junichi Nojo qui sont d’une exceptionnelle richesse. Empereur du japon plancheA noter que ce manga est une adaptation libre du livre "Histoire de Shôwa - Récits des grands événements historiques pendant le règne de Hirohito 1926-1989" de Kazutoshi Handô, un auteur spécialisé dans l'histoire moderne du Japon. D’une construction solide et parfaitement documentée, le récit commence au lendemain de la fin des conflits de la grande guerre d'Asie orientale ou Guerre du Pacifique (1941-1945) puis, sous la forme d’un flash-back, évoque l’enfance et la jeunesse du futur empereur. On y découvre comment un prince est éduqué et formé à son futur rôle d’empereur dans un style qui accroche tout de suite le lecteur. Le côté didactique des us et coutumes du Japon n’est en rien dérangeant et on se prend même à vouloir en apprendre davantage tant le récit est captivant et bien raconté. Côté illustration, Junichi Nojo nous régale d’un dessin soigné, riche et détaillé. Son trait fin et réaliste restitue bien l’ambiance japonaise en particulier dans les expressions des personnages tout en assurant une lecture fluide. Ce premier tome qui constitue une très belle découverte met la barre très haut et annonce une série des plus intéressantes.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.