Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

RENCONTRES MALÉFIQUES

Rencontres malefiquesScénario : Mike MIGNOLA & Warwick JOHNSON-CADWELL
Dessin : Warwick JOHNSON-CADWELL
Couleurs : Warwick JOHNSON-CADWELL
Dépot légal : Mars 2020
Collection : Contrebande
Editeur : 
Delcourt
ISBN : 978-2-413-01022-7​
Nombre de planches : 144

Au village de Brudka, quelque part en Roumanie entre les Carpates et la Mer Noire, le professeur J. T. Meinhardt et son assistant M. Knox sont surpris en pleine nuit par un vampire. Cela n'arrange pas du tout leurs affaires car ils étaient venus dans l'espoir de lancer une attaque surprise sur les vampires lors de la fête de Walpurgis – la nuit du diable – afin d’en tuer un maximum. Malgré tout, ils décident de s'y rendre mais auparavant ils prennent contact avec M. Higgins qui a perdu son épouse, devenue vampire elle aussi. M. Higgins constitue un atout majeur et leur sera d’un grand soutien contre les vampires puisque c'est un loup-garou. Dans le récit suivant, nos deux associés sont à la recherche de Kurtz, le duc oublié. Cela fait bientôt 400 ans qu'il ne fait plus parler de lui, mais le professeur Meinhardt et M. Knox sont persuadés qu'un être aussi sanguinaire qui semait le chaos et la destruction et allait même jusqu'à tuer ses propres hommes après avoir massacré tous ses ennemis, est bel et bien vivant. Enfin, dans les premières pages d’un troisième récit (à suivre), outre les vampires, nos deux chasseurs vont apprendre qu’ils doivent aussi se méfier de bien d’autres monstres tout aussi terrifiants.Rencontres malefiques page 6Mon avis: Voici un album de récits de l'étrange et du surnaturel comme Mike Mignola sait si bien nous les conter seul ("Monsieur Higgins rentre au bercail") ou avec la complicité du britannique Warwick Johnson-Cadwell au scénario de "Nos rencontres avec le mal" et "Siegfried" (et également au dessin de l’ensemble des histoires). Si tous les ingrédients du genre sont bien là, vampires, loup-garous, monstres hybrides, etc., on apprécie l’humour présent tout au long des aventures de nos deux chasseurs de monstres si atypiques, souvent audacieux et parfois même téméraires mais en tout cas toujours déterminés. Les récits bien construits et riches en surprises et rebondissements constituent un agréable moment de lecture dans un coin sombre à la seule lueur d'une bougie pour avoir un maximum d'effet… Mdr ! Rencontres malefiques autre pageAu dessin, Warwick Johnson-Cadwell se démarque du style habituel des illustrateurs US de Mignola en apportant sa touche. On est plus proche de l’univers BD franco-belge, du moins du style fortement typé et minimaliste de Lewis Trondheim, Christophe Blain ou Manu Larcenet par exemple, ce qui n’est pas du tout dérangeant. Au contraire, cela s’accorde bien avec la nature des aventures. Les héros sont du coup très charismatiques. En mélangeant des scènes drôles et violentes, il ne déroge pas à la règle du genre fantastique que Mignola sait si bien raconter. Des cases claires, un dessin énergique, un bon choix de couleurs servent parfaitement ces récits de monstres et de vampires en tous genres. A noter à la fin de cet album proposé au format comics un carnet de croquis annotés par W. Johnson-Cadwell.

SDJuan

 

chroniques auteurs. comics

  • 2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.