Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SAMURAI LÉGENDES T6

Samurai legendes 6Tome 6: Reiko
Scénario : Jean-François DI GIORGIO
Dessin : Cristina MORMILE
Couleurs : Christian DENOULET
Dépot légal : Octobre 2019
Editeur : Soleil
ISBN : 
978-2-302-07756-0​
Nombre de pages : 46

Archère hors pair capable de prouesses extraordinaires, Reiko est follement amoureuse de Tadamochi. L’arrivée prochaine de la fête du Setsubun qui célèbre le passage de l’hiver au printemps va lui donner l’occasion de rejoindre son petit ami. Prenant prétexte de se rendre à la fête, elle accepte, pour rassurer ses sœurs ainées Furiko et O-Kane, d’y aller accompagnée par leur ami Ota puisque leur voyage les oblige à traverser les rizières noires réputées dangereuses. À peine arrivée à destination, Reiko s’esquive discrètement pour rejoindre Tadamochi. Après une nuit de rêve durant laquelle les deux amoureux se donnent l’un à l’autre, au petit matin Reiko se réveille à côté d’un cadavre: Tadamochi est mort empoisonné et son corps est couvert de pustules. Reiko est très vite suspectée du meurtre du jeune homme et c’est grâce à l’aide de ses sœurs qu’elle échappe à une mort certaine. Qu’est-il arrivé à Tadamochi et comment nos trois Sœurs de l’Ombre vont-elles échapper à leurs poursuivants mais aussi à ce qui a tout l’air d’être une malédiction ?Samurai legendes 6 plancheMon avis: Jean-François Di Giorgio sait comment accrocher l’attention du lecteur. Si l’aventure commence dans la bonne humeur, la légèreté et les joies de la vie vécues par Reiko, la plus jeune des trois sœurs, la situation tourne vite au cauchemar tout au long d’un récit plutôt dynamique. Les ennuis arrivent alors en cascade, les secrets qui entourent les personnages s’écroulent l’un après l’autre et les révélations vont bon train, le surnaturel venant en plus corser l’histoire. Samurai legendes 6 planche autreLes dessins bien maîtrisés de Cristina Mormile servent parfaitement l’histoire, tour à tour drôles, sérieux, coquins, violents. L’ensemble dégage une belle énergie, notamment dans les superbes scènes de combat, et bénéficie d’un découpage et d’une mise en page efficaces ainsi que d’une très agréable mise en couleurs confiée aux soins de Bertrand Denoulet. Un récit toujours aussi dépaysant et plaisant à lire. Les fans de la série ont encore de beaux jours de lecture devant eux. 

SDJuan

 

BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.