Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

MÉDICIS

Medicis 1Cosme l'Ancien - De la Boue au Marbre

Scénario : Olivier Peru.
Dessin: Giovanni Larusso.
Couleurs : Elodie Jacquemoire.
Edition : Soleil.
Dépot légal : Janvier 2017.

Histoire:

Cosme de Médicis est un passionné d’art. Dès qu'il en a l’occasion, il part en quête de manuscrits car il a soif d'apprendre encore et encore. Comme cela l’oblige à s'absenter de Florence, il laisse à son père, banquier de métier, le soin de s'occuper des finances de la famille. En général, sa verve et son franc-parler le tiennent à l'écart de toute incartade. Mais il aurait dû se montrer bien plus méfiant face à la famille Albizzi qui règne sur la ville, en particulier Rinaldo, ainsi que ne cesse de lui répéter Domenico, son ami de toujours. Son père aimerait bien qu'il travaille avec lui à la banque, qu'il cesse ses voyages et se marie avec une belle Florentine. Et pourquoi pas la fille de la famille De Bari car cette union apporterait un soutien supplémentaire non négligeable aux Médicis ? Car ce n’est pas le pouvoir que les Médicis désirent le plus mais l'argent et les relations, unique moyen à leurs yeux de transformer Florence et de faire avancer la cité vers un avenir plus radieux.

Medicis planche 1

Mon avis: Voici la famille des Médicis décortiquée en BD sous la plume d’Olivier Peru. Dans ce premier album, on se retrouve en pleine mêlée opposant les familles Médicis et Albizzi. L'une détient l'argent en exerçant une légère emprise sur tous ceux qui en ont besoin, l’autre détient le pouvoir. Peru nous dévoile les multiples ramifications sur ce qui deviendra au fil du temps une emprise des banquiers Médicis, sur les gens de la rue, sur les représentants de la noblesse, mais aussi sur des créateurs et artistes dédaignés car trop en avance sur leur temps, ainsi que sur les hautes sphères du monde religieux où ils ont su faire preuve de jugement et d’intelligence en plaçant leurs meilleurs pions dans la course vers l’autorité suprême. Petit à petit, Cosme avance avec patience et clairvoyance. Il est le personnage principal plus qu'intéressant et captivant de ce premier album d’une série prévue en cinq tomes consacrés à une illustre famille qui avait une vision à long terme pour la ville de Florence et dont le nom a marqué l’histoire jusqu’à nos jours.

Medicis plancheEn charge du dessin, Giovanni Lorusso a su donner toute sa splendeur au récit que ce soit pour les costumes, les décors, les nombreux personnages qui s’y croisent mais aussi et surtout pour l'architecture des bâtiments et monuments dont certains inachevés car encore en construction à l’époque du récit comme la cathédrale Santa Maria del Fiore et son célèbre dôme. Ajoutons que la lecture est très agréable grâce aux couleurs harmonieuses et subtiles d'Elodie Jacquemoire qui donnent une belle profondeur au dessin. Manipulations, trahisons, mariages organisés, passion, egos surdimensionnés, quête du pouvoir, têtes mises à prix, tels sont quelques-uns des ingrédients de cette saga qui s’annonce passionnante.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.