Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

La BALLADE de DUSTY

Ballade de dustyTome 1/2: Bertha wagon à bestiaux
Scénario: Aurélien Ducoudray
Dessins: Gilles Aris
Couleurs: Albertine Ralenti
Dépôt légal: Mars 2018
Editeur: Bamboo Édition, collection Grand Angle
Nombre de pages: 54 planches

Dans Tintin en Amérique, Hergé ne consacrait qu'une seule image à la grande dépression des années 30. Aurélien Ducoudray, quant à lui, a décidé d’y consacrer un diptyque: la ballade de Dusty. "Bertha wagon à bestiaux", l’album d’ouverture, vous est présenté aujourd’hui.

"1930 - États-Unis, pendant la Grande Dépression. Expropriée, la famille de Dusty va devoir habiter chez des voisins. La gamine ne décolère pas, car son père est parti à Washington demander avec quelques milliers d'autres manifestants des comptes au président... Mais c'est trop long… Elle décide d'aller le chercher !  Sur son chemin semé d'embuches elle va rencontrer de nombreux personnages (réels ou imaginaires), comme Tom Joad, le héros des Raisins de la colère de Steinbeck, les criminels Bonnie & Clyde ou encore les artistes du cirque du film Freaks." [Bamboo]

Le scénariste Aurélien Ducoudray oppose la vision enfantine de Dusty (10 ans au petit compteur de l’héroïne) à la dure réalité d’une Amérique en crise. Elle croisera, tour à tour, au cours d’une sorte de ballade initiatique de nombreux personnages réels, atypiques et/ou fictifs. Ci-dessous, "en version originale", par ordre d’apparition dans la ballade de Dusty:

Ballade de dusty photosDusty Boxcar ou Bertha wagon à bestiaux / planche 10.
Tom Joad (Henri Fonda dans le film Les raisins de la colère / planche 23.
Dorothea Lange (1895-1965) / planche 31.
Photo de Dorothea Lange (mère migrante) / planche 33.
Bonnie et Clyde / planche 50.
Freaks (extrait du film de Tod Browning) / planche 54.

Une belle brochette de portraits mythiques et de nombreux "laissés pour comptes" dont les fameux hobos (les nomades indésirables du rail) se croiseront dans le conte d’Aurélien.  L’auteur nous propose un road trip grand public qui rend bien la vie, la violence et la tristesse de l’époque. Nous retrouverons avec plaisir la gamine Dusty, témoin improbable d’une sombre époque, dans le deuxième album en juin prochain.

Ballade de dusty plancheAu dessin, Aurélien Ducoudray a choisi Gilles Aris qui, après huit années passées à dessiner des décors traits chez Ankama, signe ainsi son grand retour à la BD. Le traitement est dynamique et très caricatural. Trop à mon goût (mais c’est le choix des auteurs) pour être au diapason d’un drame d’une telle ampleur !

Mon conseil: Relisez le roman "Les raisins de la colère" de John Steinbeck ou visionnez-en le très beau film réalisé par John Ford pour compléter votre lecture BD du jour.

Michel

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.