Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

L'INSTANT D'APRÈS

Instant d apresScénario : ZIDROU
Dessin : Eric MALTAITE
Couleurs : Eric MALTAITE
Dépot légal : Mars 2020
Editeur : 
Dupuis 1
ISBN : 978-2-8001-7079-4
Nombre de pages : 54

Comme chaque soir, Blandine Lefrancq exécute son numéro de strip-teaseuse lorsque, soudain, elle ressent l’étrange impression qu'il est arrivé quelque chose de grave à sa sœur jumelle Aline. Effectivement, au même moment sur une autoroute en France, à des lieues de Charleston, Aline vient de disparaître comme par enchantement de la voiture où elle avait pris place à côté de Philippe, son mari. Pris de panique, celui-ci perd le contrôle du véhicule qui finit par s’écraser sur un camion. Lorsqu’il se réveille à l'hôpital, il est rapidement mis en cause, en particulier par les parents d’Aline puisqu’apparemment ils s’étaient violemment disputés peu avant l'accident. De plus, elle venait d’en faire le bénéficiaire de son assurance-vie. Mais pour la police, difficile de l’accuser sans cadavre et qui pourrait croire à cette histoire de disparition spontanée… sauf que d’autres disparitions inexpliquées sont survenues : un bébé au jardin du Luxembourg pendant que sa mère le promenait en poussette et, là aussi, personne n’a rien vu ; plus tard, en pleine représentation, qui plus est filmée, c’est le dompteur de fauves, Fred Bouglione qui disparaît... Rentrée en France, Blandine est contactée par un homme détenu en prison pour le meurtre de sa femme dont on n’a pas retrouvé le corps. Il a rapidement fait le rapprochement entre toutes ces disparitions tout aussi mystérieuses et inexpliquées dont celle d’Aline, la sœur jumelle de Blandine. Leur enquête ne fait que commencer.Instant d apres plancheMon avis: Une nouvelle fois, c’est la surprise totale avec Zidrou qui nous entraîne dans un polar fantastique auquel on accroche, car on veut vraiment savoir ce qui provoque ces disparitions et, au passage, blanchir les présumés coupables. Les preuves sont pourtant flagrantes mais face à l'inexplicable, rien n'est simple. Zidrou ne cesse de nous intriguer, de jouer avec nos nerfs. Il fait se succéder les événements en ouvrant des pistes qui apportent leur lot d’informations, preuves et vidéos, parfois sous forme de flashes-back. Et ça marche. Le récit n'apporte pas toutes les réponses mais soulève, car c'est bien de cela qu'il s'agit, la question grave de la disparition d'un être aimé, qui plus est sans savoir pourquoi, et de la manière de l’appréhender. La fin va en surprendre plus d'un et en laisser beaucoup sur leur faim. Instant d apres planche suiteEric Maltaite dont on apprécie le dessin sur ses nombreuses BD (421, Les Campeurs, Sam Speed, Zambada, Choc, etc.) illustre et sert parfaitement le récit de Zidrou. Les personnages, dont certains reprennent les traits de personnalités connues, sont particulièrement expressifs et charismatiques. Beau travail sur les décors, l’ambiance générale plutôt pesante face à l’inexplicable, l’irrationnel, les cadrages et mises en scène notamment lors des interrogatoires à huis clos. Zidrou et Maltaite au mieux de leur forme pour ce one-shot au contenu plus profond qu’il n’y paraît.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.