Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LEWIS & CLARK

Lewis & ClarkScénario : Philippe THIRAULT
Dessin : SANDRO
Couleurs : Laurent TRUSSARDI
Dépot légal : août 2021 
Editeur : Editions glenat logo
Collection : Explora
Grand format
ISBN : 978-2-344-03034-9
Nombre de pages : 54

1803. Thomas Jefferson, troisième président des États-Unis, se réjouit de la récente acquisition de la province de Louisiane. [Pour rappel, les futurs États-Unis viennent de l’acheter à Napoléon Bonaparte alors Premier Consul pour la somme de 15 millions de dollars de l’époque (environ 12,2 millions d’euros). La Louisiane correspond alors à une vaste zone couvrant 22% du territoire US actuel, depuis le Golfe du Mexique au sud jusqu’à la frontière canadienne au nord.] Jefferson peut donc mettre en œuvre son projet d’expédition à travers le continent, d'est en ouest, pour découvrir une voie de communication avec l’océan Pacifique via le Missouri, depuis la ville de Saint-Louis située au confluent des fleuves Mississippi et Missouri, en remontant ce dernier pour arriver au fleuve Columbia jusqu’au Pacifique. L’objectif est de topographier et lever des cartes et plans des zones traversées mais aussi d’inventorier toutes les ressources potentielles, aussi bien géologiques en surface et en sous-sol, qu’animales ou végétales, etc. Il est également prévu d'entrer en contact de manière totalement pacifique et si possible amicale avec les tribus amérindiennes et de négocier et conclure des traités avec eux pour faciliter les échanges et le commerce. Grand érudit, Jefferson va réussir à convaincre le Congrès de constituer cette expédition pour laquelle est alloué un budget total de… 2500 dollars. La mission est confiée au capitaine Meriwether LEWIS, chargé de constituer son équipe. Il demandera au président de faire appel à son ami le lieutenant William CLARK, son compagnon d'arme durant les guerres indiennes, et de le nommer également capitaine d'expédition pour mettre à profit ses connaissances en matière de navigation fluviale et de géographie. Au total, une quarantaine d’homme sûrs et rudes seront recrutés et plusieurs mois nécessaires pour démarrer la mission "Corps of Discovery", deux années d’exploration et de découvertes aussi bien humaines que scientifiques. Une fois mise en route, les obstacles ne vont pas manquer et il faudra souvent gagner la confiance des tribus rencontrées tout au long du chemin et négocier des traités qui, parfois, ne seront pas vraiment tenus. Il faudra aussi tout faire pour respecter les délais et fournir le travail d’études des lieux aussi approfondi que possible, malgré des conditions climatiques et géologiques difficiles. L’équipe recevra le renfort du trappeur canadien Toussaint Charbonneau et de ses deux squaws "Petite loutre" et surtout "Sacagawea" (femme oiseau), de la tribu des Shoshones. Sacagawea sera la bienvenue en apportant son aide comme guide-interprète.Lewis clark plancheMon avis : Fidèle aux objectifs de la collection Explora de nous "plonger au cœur de la véritable histoire des Grands Explorateurs et de leurs expéditions extraordinaires, dans tous les milieux du globe", Philippe Thirault nous propose sous la forme d’un one shot d’une cinquantaine de pages un condensé de la fabuleuse expédition Lewis & Clark qui constitue l’une des plus importantes explorations effectuées dans le monde.
Véritables découvreurs et explorateurs, les membres de cette mission ont vécu des moments difficiles et marquants en devant affronter la traversée de rivières parfois tumultueuses ou le franchissement de montagnes escarpées, les moustiques ou les animaux sauvages, des conditions météo difficiles, la maladie… et les rencontres avec les différentes tribus indiennes.
Le scénario nous les fait vivre de façon dynamique et pittoresque, typique du récit d’aventure sauf qu’ici il s’agit de faits réels bien documentés.Lewis clark planchesCôté dessin, la tâche s’annonçait délicate pour Sandro. Clairement, il a relevé le défi.
Son trait réaliste exprime bien et rend même palpables les difficultés, la douleur, la fatigue des hommes dans des décors naturels majestueux.
Il faut prendre le temps de s'arrêter et de se concentrer sur les images, sur les cases pour se rendre compte de la pénibilité de ce voyage, de chaque difficulté vécue par les explorateurs. 
Des drames sont évités de justesse, des chemins sont impraticables, des montagnes paraissent infranchissables, l’humain a une taille ridicule dans ces grands espaces naturels mais il y a aussi des passages palpitants lors des nombreux échanges avec les différents Amérindiens, les chevauchées dans les plaines, etc.
Un seul tome pour décrire un univers aussi dense, une aventure aussi riche faite de longs mois de galères et d’imprévus, c’est un peu juste. Heureusement, Sandro a réussi par la qualité de son dessin, le détail et la richesse de ses cases, sa mise en page dynamique à nous en montrer un maximum. Il n'y a pas de temps mort.
Un conseil, prenez le temps de contempler le dessin, de vous en imprégner pendant la lecture pour réellement imaginer quelle a été la tâche de ces explorateurs et apprécier le fabuleux travail réalisé par le dessinateur pour nous dérouler le film de leur expédition et nous faire vivre le récit de leurs aventures avec une telle intensité.
Quand verrons-nous enfin Sandro sur son sujet de prédilection : le western ?
Les couleurs viennent donner de la profondeur, de la clarté. Du bon travail de Trussardi.  
L’album s’achève sur un dossier historique largement documenté et illustré dû à Stéphane Dugast, secrétaire général de la société des explorateurs français, qui fait le point sur l’expédition de Lewis et Clark.

SDJuan

BD

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.