Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LA CROIX SANGLANTE 1 & 2

Croix sanglante 2Croix sanglante 1TCoup de coeurome 2 . Terre sainte; Tome 1 : Guerre sainte
Scénario : Marko STOJANOVIC

Dessin : Dan Ianos CATALIN

Storyboard : Drazen KOVACEVIC
Couleurs : DESKO
Dépot légal : Tome 2 : Août 2021; Tome 1 : Mars 2019
​​​​​​​
Editeur : Delcourt
Grand format
ISBN : 978-2-413-02190-2; Tome 1 : 978-2-7560-9612-4

Planches : 54

Le pape Innocent III a appelé à la quatrième croisade afin de reprendre les terres chrétiennes d’Egypte tombées aux mains des Sarrasins. Pour ce faire, les croisés vont avoir besoin de navires, un très grand nombre de navires. Ils doivent passer un marché avec les dirigeants de Venise pour leur construction la plus rapide possible. Mais rien ne va se dérouler comme prévu. 
Philippe de Crécy, le fils d’un héros de la troisième croisade est déterminé à rejoindre la troupe des croisés. Mais un rien novice et maladroit, il ne va cesser de multiplier les maladresses et d’accumuler les boulettes sur sa route vers Venise et, une fois incorporé, ne devra son salut qu’au comte Martin de Blois, l’un des commandants de cette nouvelle guerre sainte. La croisade semble bien compromise pour le moment car les navires n’ont pas été livrés, faute d’avoir versé l’argent promis aux Vénitiens qui s’opposent dès lors à laisser les croisés poursuivre leur chemin. Ils sont même contraints d’agir en mercenaires pour le compte du doge… et, du coup, la prise de la ville de Zara sur l’autre rive de la mer Adriatique (actuelle Croatie) au prix de beaucoup de sang versé va leur valoir d’être excommuniés par le pape. La tension ne cesse de monter avec les Vénitiens ainsi qu’au sein des croisés, certains complotant même contre Martin de Blois pour le discréditer. Si l’objectif égyptien s’éloigne, une porte de sortie semble s’ouvrir pour les croisés à condition qu’ils acceptent qu’Alexis Ange le quatrième souverain légitime de l’Empire d’Orient les accompagne jusqu’à Constantinople pour revendiquer le trésor qui lui revient de droit par naissance… au risque d’entrer en conflit avec les Byzantins, autrement dit leurs frères chrétiens d’Orient…Croix sanglante 1 plancheMon avis : La série La croix sanglante, portée par plusieurs auteurs originaires de pays des Balkans, nous plonge dans un récit historique sur fond de croisade, en l’occurrence la 4e croisade qui, à l’appel du pape Innocent III, devait faire oublier l’échec de la précédente.
Le récit se déroule au tout début du XIIIe siècle principalement sur les terres de la très puissante et riche République de Venise qui s’impose comme capitale du commerce maritime entre l’Orient et l’Occident. Héros de l’histoire, les croisés ne sont pas des saints irréprochables non plus, ni aucun d’ailleurs des autres protagonistes de l’aventure. Certes les obstacles sont nombreux mais ne sont pas toujours le fruit du hasard (les riches marchands de Venise sont prêts à toutes les compromissions pour asseoir leur pouvoir et accroître leur richesse). Tout est question de négociations ou de rivalités, de jeux de pouvoir, d’égos démesurés y compris de la part de certains hommes d’église, d’affrontements et de fréquentes trahisons. Il est clair que les objectifs initiaux ne résistent pas longtemps à toutes ces rivalités et aux différents enjeux en présence.
Le serbe Marko Stojanovic développe une histoire basée sur des faits réels, décrivant un Moyen-Âge très dur et violent (mais l’est-il plus que notre époque ?) pleine de revirements de situations, de rebondissements et de surprises qui nous tiennent en haleine. Le récit est dense, les protagonistes nombreux, le tout bien rythmé par les nombreux combats et affrontements qui les opposent.
Croix sanglante 2 plancheLa partie graphique a été confiée au dessinateur roumain Dan Ianos Catalin assisté par le serbe Drazen Kovacevic pour le story-board.
Le dessin est clairement réaliste. Un trait soigné bien mis en valeur par le travail réalisé sur les couleurs par le bosnien Desko qui apporte de la clarté à l’ensemble et restitue bien les ambiances.
Beau travail de précision sur les nombreux décors naturels et urbains, ainsi que sur les costumes des nombreux personnages sans oublier des scènes de combat et/ou de bataille (plus présentes il faut le dire dans le deuxième tome) souvent (très) explicites et sanglantes.
Un récit prenant et bien documenté à suivre dans le prochain tome. 

SDJuan

 

auteurs. BD

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.