Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

EFFET MIROIR

Effet miroirScénario : MAKYO
Dessin : LAVAL NG
Couleurs : LAVAL NG

Dépot légal : Avril 2020
Editeur : 
Delcourt
Collection : Machination
ISBN : 978-2-413-01709-7​
Nombre de pages : 86

Nuit après nuit, Louis Ferrant fait le même cauchemar. Il se bat contre des ombres dans ce qui ressemble à une prison glauque et sombre. Il aimerait bien en parler à Camille, son ex, mais elle ne répond jamais à ses appels. Puis comme tous les jours, il rejoindra son bureau en voiture. Louis travaille aux établissements Ferrant, un nom transmis de génération en génération depuis 1889. Au retour, en fin de journée, comme il en a l’habitude, Louis ira courir seul en forêt. Mais aujourd'hui Louis va devoir courir pour sa survie, pour échapper à un motard tout de noir vêtu qui vient et revient sans cesse vers lui. Au début, Louis fait front, croyant à une présence importune, mais il est clair que le motard l’a pris en chasse. Très vite, il se rend compte que c'est bien après lui qu'il en a et que sa vie est en jeu. Et aucun de ses appels à Camille, aux pompiers, à la gendarmerie ne semble pris au sérieux. Si seulement il pouvait voir qui se dissimule derrière la visière du casque... Effet miroir plancheMon avis: Certes la ligne narrative est réduite au minimum mais elle soutient une intrigue captivante et accrocheuse dès la première page. Makyo réussit même à maintenir le suspense jusqu'au bout de la course-poursuite dans laquelle il entraîne ses lecteurs. Il distille habilement des infos sur Louis, le personnage principal, faisant le lien entre ses cauchemars et ce mystérieux motard. Une construction originale dans de beaux décors naturels que l’on doit au talent de l’auteur mauricien Laval NG, de son vrai nom Laval Ng Man Kwong, qui a notamment travaillé sur Balade au bout du Monde, Les Chroniques de Sillage, Paul et Virginie, Alter, etc.Effet miroir planche poursuiteUn dessin plutôt nerveux et énergique lorsqu’il s’agit du duel terrifiant en pleine forêt laisse la place à des passages plus calmes. La tension est encore accentuée par les nombreux changements de cadrages et plans (rapproché, serré, large…) et le mélange réussi entre les tons froids et sombres et le rouge vif très largement utilisé. Une aventure impressionnante très bien menée qui vaut le détour.

SDJuan

 

chroniques auteurs. BD

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.