Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CYBERWAR 1

Cyberwar 1Tome 1 - Day one
Scénario : Daniel Pecqueur
Dessin : Denys
Couleurs : Jean-Paul Fernandez
Couverture : Nicolas Siner
Dépot légal : Septembre 2018
Editeur : Delcourt 1
Collection : Neopolis

Nombre de pages : 48

Washington lors de la finale du championnat de baseball en présence du Président des États-Unis. Soudain, le terrain et les gradins se retrouvent plongés dans le noir à la suite d’une coupure d’électricité. Craignant un mouvement de panique et respectant le protocole, la sécurité évacue le Président dans son hélicoptère qui survole une ville entière plongée dans l’obscurité. Au stade, le public a réagi en pensant tout de suite à un attentat. Bousculade et chaos se sont aussitôt installés. S’efforçant de fuir les lieux à moto malgré les embouteillages, Jack et sa petite amie Lily tombent sur un homme à l'agonie qui leur donne une clé USB en leur demandant d’aller la remettre directement au président des Etats-Unis à la Maison Blanche afin d'éviter une troisième guerre mondiale. Car la situation est bien pire que l’on pensait. La panne concerne tout le territoire à l'exception de l'Alaska. Le chaos a rapidement gagné le pays: arrêt brutal de trois centrales nucléaires, multiplication des incidents ferroviaires et routiers en l’absence de feux de signalisation, arrêt des communications, pillages. En réalité, il s'agit d'une cyberattaque de grande envergure. Évacué d’urgence à Camp David, le Président doit y faire le point de la situation avec ses généraux et les membres de son gouvernement. Les nouvelles ne sont pas bonnes mais surtout personne ne sait d’où provient cette attaque virale d’une telle ampleur. Et que peut bien contenir la mystérieuse clé USB ?

Cyberwar 1 plancheMon avis: Le scénario de Daniel Pecqueur fait vraiment peur d’autant que les États, les grandes entreprises nationales et les très grandes multinationales subissent déjà des attaques de hackers plus que déterminés. Si on se rassure en se disant que son histoire ne peut arriver, on sent déjà que l'équilibre et la sécurité de chacun dans nos sociétés d’hyperconnexion sont de plus en plus fragiles. Oui, la troisième guerre mondiale pourrait bien être cybernétique comme cet album le rend plausible. Le récit est bien documenté, d’une approche très pratique et d’une accessibilité impressionnante pour des lecteurs peu ou pas familiarisés avec une telle situation. On peut toutefois émettre un doute sur la facilité avec laquelle Jack réussit à remettre la clé à son destinataire compte tenu du chaos qui prévaut. Mais la mise en place est efficace, le suspense bien présent dans le déroulement d’événements qui engendrent beaucoup de violence, y compris de la part des nombreux personnages. 

Cyberwar 1 planche autreCôté illustration, Denys nous plonge tout de suite dans l'action. Les mouvements de panique en début d'album donnent le ton. Son trait réaliste va à l'essentiel, les diverses scènes sont bien cadrées et efficaces, les différents environnements bien restitués, les très nombreux personnages bien reconnaissables. On est tout de suite curieux de savoir comment la première puissance mondiale va s’en sortir, et ce en passant par Paris. Un bon thriller. 

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.