Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ENFERME-MOI SI TU PEUX

Enferme moi si tu peuxEnferme-moi si tu peux
Scénario : Anne-Caroline Pandolfo
Dessin : Terkel Risbjerg
Couleurs : Terkel Risbjerg
Préface : Michel Thévoz
Dépot légal : Mai 2019
Editeur : Casterman
ISBN : 978-2-203-16281-5
Nombre de pages : 168

C’est l’histoire de six vies, six personnes ayant "réellement existé" comme il est écrit en exergue, six personnes que rien ne disposait à s’ouvrir au monde de l’art. Ferdinand Cheval, un facteur parcourant son circuit habituel et chronophage qui après avoir trébuché sur une pierre va décider d'en ramasser toute sa vie pour construire ce qui appellera le "palais idéal", tout droit sorti de son imagination. Augustin Lesage, un mineur ne faisant que creuser et casser des pierres encore et encore. Judith Scott, une jeune trisomique qu’on enferme parce qu’elle est persuadée qu’elle n’a aucun avenir et que sa seule présence pourrait ralentir l’épanouissement de sa sœur jumelle. Marjan Gruzewski, une enfant somnambule qui n’a plus le contrôle de sa main droite. Madge Gill, née sans père, cachée durant son enfance et ensuite placée dans un orphelinat. Et enfin Aloïse, cette jeune fille heureuse et bouillonnante de vie qui choisit de se replier sur elle-même lorsque la guerre arrive. Tous ces destins exclus de la société vont prendre un tout autre chemin: celui de la liberté artistique que rien ne peut enfermer ou même cloisonner ! Peinture, dessin, architecture, etc., les uns vont se découvrir sur le tard, les autres de manière quasi surnaturelle en communiquant avec l’au-delà. Assurément, chacun y trouvera sa voie vers une totale liberté d’expression artistique et ce comportement sera salvateur pour certains alors même que tout semblait les condamner.

Enferme moi si tu peux planche autreMon avis: Un album déroutant voire interpellant qui explore en format bande dessinée le mystère des capacités cérébrales de l'être humain. D’autant plus impressionnant qu’il s’agit bien de l’histoire de six personnes ayant vécu en marge de la société, n’ayant suivi aucune formation artistique et soudainement devenues des artistes à l’origine d’œuvres exceptionnelles. Ces récits nous font vivre ces destins hors du commun qui ont pu se libérer de leur condition pour donner libre court à l’art qui était en eux et qui n’attendaient que le bon moment pour l’exprimer de manière brute et spontanée. 

Enferme moi si tu peux plancheLes auteurs Anne-Caroline Pandolfo au scénario et Terkel Risbjerg à l’illustration ont relevé le défi haut la main, ne se soumettant qu’à un minimum de codes pour cette adaptation BD. Un album qui peut dérouter parfois, mais sans aucun doute curieux et original sur la découverte de l’art et de la création par des personnes qui vont être soudainement propulsées au rang d’artistes alors que la société les avait plutôt tenues à l’écart.

Un très beau récit plein d’humanité et magnifiquement illustré, occasion de découvrir l’art dit brut, celui produit par des personnes sans culture artistique, des autodidactes voire des marginaux.

SDJuan

 

chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !