Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

L'essai

EssaiScénariste: Nicolas Debon
Dessinateur: Nicolas Debon
Coloriste: Nicolas Debon
Editeur: Dargaud collection Long Courrier..
Dépot légal: Mai 2015


Histoire:
Tout commence en juin 1903 lorsque Jean-Charles Fortuné Henry part avec son chien et une pelle sur une parcelle qu'il a achetée dans la forêt près du village d'Aiglemont dans les Ardennes françaises. Au village, on ne voit pas d'un bon œil l'arrivée de cet homme ayant l'air d’un sauvage, surtout lorsqu'il est surpris à se baigner nu dans la rivière en grommelant entre ses dents. A force d’expliquer son point de vue sur la société actuelle et son désir de créer une communauté exempte de toute autorité, basée sur la bonne volonté de ses membres et construite à la force de leurs bras, il parviendra à se faire admettre et même à attirer la sympathie de beaucoup de villageois qui finiront par l'aider ou le rejoindre. Même Adrienne et sa fille Andrée, lasses de la ville, Paris, et de ses contraintes, viendront grossir les rangs de la communauté qui finira par prendre forme en développant l’agriculture et l’élevage grâce à l'huile de coude, à l’origine de L'essai de la "Communauté communiste D'Aiglemont", sorte de révolution face aux exigences de notre mode de vie.

Essai planche

Mon avis: A travers son récit, Nicolas Debon nous apporte quelques éclaircissements sur ce qui pousse certains à se lancer dans la création de telles communautés et démontrer ainsi au monde que l'utopie reste une alternative possible même si, avouons-le, on peut avoir du mal à comprendre comment cela peut fonctionner en totale autonomie et être même simplement envisageable lorsque la seule motivation est l'intérêt commun. Comme dans le cas présent le projet bénéficie d’une aide financière et du soutien des habitants, ma lumière ne sera donc pas encore complètement éclairée. On découvre et on suit le cheminement d’un homme déterminé, ce qui peut a priori faire un peu peur.

Essai planche fortune

D’ailleurs, on ressent bien cette peur de l'inconnu en début d'album mais la détermination va très vite devenir contagieuse et l’emporter sur la peur, mettant en scène des personnages forts et résolus. L’histoire impressionne d’autant plus qu’elle s’inspire de faits réels. Le dessin est clair, aéré, réussi et efficace. Il s’appuie sur une technique qui a fait ses preuves et que Nicolas Debon utilise avec brio et finesse. Certaines cases sont de véritables tableaux qui pourraient bien être accrochés au mur. Un très bel album à découvrir.

SDJ

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.