Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

STERN 3

Stern 3STERN 3 
Scénario : Frédéric Maffre
Dessin : Julien Maffre
Couleurs : Julien Maffre, Laure Durandelle, Etienne Oburie & Bastien Lavaud
Dépot légal : Janvier 2019
Editeur :
Dargaud
Format : Grand format
Nombre de planches : 70

Morrison, Kansas, le 23 décembre 1882. Comme chaque année, le shérif préside un débat animé dans l’école à propos du budget de la ville quand une femme annonce qu’un duel est sur le point d’opposer le maire et un certain Colorado Cobb. En effet, alors que la période de Noël se veut joyeuse, la venue à Morrison du fameux Colorado Cobb, un cow-boy connu comme célèbre personnage des romans populaires de l'Ouest, invité par le libraire de la ville pour dédicacer son autobiographie, ne se passe pas vraiment comme prévu. Même si le duel a vite tourné court, le maire s’étant tiré une balle dans le pied en dégainant son arme, immédiatement après la séance de dédicaces, alors que tout le monde boit son verre en écoutant les exploits de Cobb, deux hommes armés surgissent bien décidés à en découdre avec lui et n’hésitant pas à faire feu. Elijah et quelques clients réussissent à neutraliser les deux assaillants sauf qu’ils ne sont pas venus seuls pour mettre le grappin sur Cobb. La petite ville de Morrison risque bien de vivre ses pires heures. Noël, n'est plus ce qu’il était dans l'Ouest.

Stern 3 plancheMon avis: Un troisième tome qui une nouvelle fois crée la surprise. Cela a commencé par une enquête policière. Ensuite, dans une ambiance hostile et déjantée, notre héros s’est retrouvé malmené par d'anciennes connaissances. Enfin, voici que sa place dans la ville est remise en question pour des raisons budgétaires. Différente des albums précédents, l’intrigue est plus générale, et donne plus d’importance à chaque personnage mais surtout c’est la ville qui est devenue l’héroïne de l'album. Si Stern est presque mis de côté, je rassure tout le monde, il demeure bien présent mais il cherche sa place, il a envie d'entrer en action plus franchement. On voit nettement l'évolution du personnage et de son entourage. C’est donc un scénario surprenant et haletant que nous sert Frédéric Maffre. On est davantage dans le Far West comme on y est habitué sans pour autant qu’il soit nécessaire de mettre une arme dans les mains d'Elijah évidemment! Une pelle d'accord, qu’il manie très bien et pas seulement pour creuser des tombes vous vous en doutez. Un déroulement savamment ménagé, avec moult rebondissements, parfois sombres dont un assez triste, violents comme le récit doit l'être, mais aussi avec quelques moments tendres et même parfois drôles.

Stern 3 page 7En ce qui concerne la partie graphique, belle évolution du personnage au gré des tomes mais également de l’ambiance générale. Si le trait demeure aussi énergique et plaisant, l’encrage semble ici plus marqué et les couleurs plus intenses et dans une palette bien plus large qu’auparavant. Encore une belle surprise. Ajoutons de bons cadrages et un découpage cinématographique qui sied parfaitement au récit. Un rendu fidèle des éléments les plus typiques de l'Ouest américain, chevaux, saloon, pistoléros, etc. Aux côtés des personnages principaux, on en découvre de nouveaux tout aussi charismatiques. Et toujours ce jeune croque-mort sans cesse à la recherche d'un bon bouquin, plutôt solitaire et nouant de rares amitiés bien fragiles dans le temps. Un personnage attachant qui s’est fait une belle place dans la BD actuelle, ce qui n’est pas évident vu le nombre de sorties du genre. Bravo aux auteurs et longue vie à Stern !

SDJuan

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !