Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ISABELLAE 5

Isabellae 5Tome 5: la geste des Dieux obscurs

Scénario : Raule.
Dessin : Gabor.
Couleurs : gabor.
Editeur: Le Lombard.
Dépot légal: Septembre 2016.

Histoire:

Irlande. Alors que la guerre fait rage entre Irlandais, Anglais et Normands, Isabellae et ses amis se retrouvent confrontés à des "fomoires" tout droit sortis des contes et légendes des terres celtiques. Contre toute attente, les druides ont pris parti pour ces monstres qu’ils aident à récupérer leurs terres qu'ils sont venus reprendre par la force mais aussi pour chasser l’ennemi anglais. Pendant un temps, Isabellae et ses amis sont pleins d’espoir, persuadés de pouvoir éliminer les fomoires puisque ce sont des êtres qui saignent et qui peuvent mourir, mais la venue de Bres, le très puissant Dieu obscur des Fomoires va rapidement refaire pencher la balance en faveur des monstres. Isabellae va-t-elle réussir à unifier les forces humaines face à cet ennemi commun ? Sans l'union des Anglais, des Celtes et des Normands en guerre depuis bien trop longtemps, l'affrontement contre l’alliance druides/fomoires et leur dieu Bres semble vaine. Isabellae en vient même à douter qu’il y aura des survivants dans son camp.

Isabellae 5 planche

Mon avis: Isabellae a quitté le Japon mais demeure une farouche combattante contre le mal incarné, toujours décidée à protéger les innocents, à commencer par sa famille et ses proches. Au scénario, Raule lui a trouvé des ennemis à sa taille en piochant dans les mythes et légendes celtes, ce qui laisse augurer une suite prometteuse. Isabellae n’est-t-elle pas conçue pour résister au pire avec l'aide de ses amis ! Pourtant cette fois, elle a du pain sur la planche face à des dieux et leurs servants plus machiavéliques les uns que les autres, nous offrant ainsi une surprise, bonne ou mauvaise à vous de le découvrir. En charge du dessin et de la mise en couleurs, Gabor nous propose des cases toujours aussi efficaces et pleines d'énergie dans un style mêlant franco-belge, comics et manga. Les très nombreuses scènes de combats sont particulièrement impressionnantes. Gabor maîtrise parfaitement ses personnages, toujours hauts en couleurs, dynamiques et aisément reconnaissables alors même qu’une grande partie du récit se déroule dans l'obscurité d’une nuit inquiétante. La série nous surprend une nouvelle fois et on attend le prochain épisode avec impatience.

 

auteurs. BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !