Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

SUPERGROOM 1

SupergroomTome 1 - Justicier malgré lui
Scénario : Fabien VEHLMANN
Dessin : YOANN
Couleurs : Fabien ALQUIER
Dépot légal : Février 2020
Editeur : 
Dupuis 1
ISBN : 978-2-8001-7472-3​
Nombre de planches : 82

Même s’il s’efforce par tous les moyens de se persuader que le succès des "comics" auprès des jeunes n'est qu'une mode et un moment difficile à passer, très vite Spirou va devoir admettre que la BD franco-belge bat de l'aile devant l'ampleur de cette déferlante américaine. Il décide donc de réagir et de monter un canular avec l'aide de son ami Champignac qui lui confectionne un costume de superhéros ou plutôt de "Supergroom". Mais si tout se déroule bien au début, rapidement la situation commence à échapper à notre Spirou qui provoque sans le vouloir de plus en plus de catastrophes. Pour éviter le pire, il décide même de raccrocher provisoirement et part en Palombie aider son ami Marsupilami. Mais le public en redemande et une pétition circule afin que le Supergroom remette son costume pour sauver le pauvre et l'orphelin. Le superhéros finit donc par réapparaître à Bruxelles mais ses actions sont devenues désordonnées et il semble ne plus avoir de limites. Spirou serait-il devenu fou ? En fait, un imposteur a pris sa place et Spirou, le vrai, va devoir réendosser son costume et raisonner ce nouveau venu avant qu'il ne soit trop tard.Supergroom planche 7Mon avis: Déjà en charge de la série "originale" dédiée aux Aventures de Spirou et Fantasio, Fabien Vehlmann et Yoann ont trouvé du temps pour nous concocter cet album volontairement différent, à coup sûr pour s’en démarquer mais sans en perdre l’essentiel: l'aventure, la justice, etc. Il est clair que Supergroom vise à "récupérer" en partie le jeune lectorat qui délaisse, comme l'album y fait allusion, la BD franco-belge au profit du manga mais aussi des super-héros du comics en lien avec la déferlante cinématographique que l'on connaît depuis des années (Batman, Superman, Iron Man, Thor, Avengers, Gardiens de la Galaxie, Wonder Woman, Black Panther, Captain Marvel, Joker, etc.) et qui se poursuit allègrement (Harley Quinn, New Mutants, Black Widow, Morbius, Eternals, Shang-Chi, Dr Strange, Suicide Squad, Flash, etc.). D’ailleurs, le format "comics" semble avoir été pensé pour s'en rapprocher. Le scénario plutôt déjanté met en scène un Spirou désespéré qui devant cette déferlante comics décide de monter un canular sans imaginer les conséquences qu’il aura. A la base, il se déguise en super-héros pour attirer l’attention sur lui et enfin dévoiler qui se cache derrière ce costume de super groom. Ce premier tome plutôt original et rythmé contient une bonne dose d'humour, d'autodérision et de remise en question par rapport à tous les principes et idéaux de Spirou. Une très belle surprise, bien plus proche du Spirou et Fantasio que l'on connaît tous. Supergroom planche 9Au moment où la série-mère est en perte de vitesse, Supergroom devrait plaire aux esprits les plus ouverts (au risque de déconcerter quelques puristes) mais aussi au public jeune puisque c’est bien là le but visé. La série-mère serait ainsi mise entre parenthèses le temps de bien lancer cette nouveauté car les auteurs aimeraient coucher sur papier les milliers d'idées qui foisonnent dans leur tête. D’autres personnages de la série vont également apporter leur lot de surprises mais n'en dévoilons pas trop et laissons chacun se faire une idée de la série par soi-même. Le dessin diffère lui aussi légèrement du style général de la série-mère. Avec Supergroom, Yoann accentue davantage l’action et les scènes spectaculaires sans négliger pour autant les passages plus drôles. L’ensemble est dynamique et colle parfaitement au scénario. Des cases bien fournies, riches en décors et un foisonnement de détails largement mis en valeur par le travail précis de Fabien Alquier aux couleurs.

Du beau travail et une belle surprise de la part d’auteurs qui n'ont pas choisi la facilité compte tenu des préjugés qui entourent très voire trop souvent les comics version US.

SDJuan

 

BD chroniques

  • 2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.