Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CHARLOTTE IMPÉRATRICE

Charlotte imperatriceCoup de coeur 1Tome 1/4 : La Princesse et l'Archiduc
Scénario : Fabien Nury 
Dessin : Matthieu Bonhomme 
Couleurs : Isabelle Merle 
Dépot légal : Août 2018 
Editeur :
Dargaud
Nombre de planches : 68

La princesse Charlotte de Saxe-Cobourg-Gotha, fille du roi Leopold 1er de Belgique, a perdu sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant. À l’âge de 16 ans, elle doit choisir un époux, l'archiduc Maximilien, prince cadet de la famille des Habsbourg, ou le futur roi Pierre V du Portugal. Alors qu’elle semblait promise à ce dernier, sa première rencontre avec Maximilien va se révéler décisive. Animés par des passions communes au plus grand bonheur de leurs familles, Charlotte et Maximilien vont rapidement tomber amoureux. La suite s’annonce prometteuse même si en coulisses on négocie encore à Lisbonne à grand renfort de promesses d’une dot exceptionnelle. L’union entre le prince Maximilien de Habsbourg et la princesse Charlotte est finalement célébrée le 27 juillet 1857, ouvrant un horizon favorable pour le couple. Après la nomination de Maximilien comme gouverneur du royaume de Lombardie-Vénétie, le couple voyage en Italie où il mène grande vie à Venise ou Milan. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à la défaite de Maximilien face aux troupes de Napoléon qui s’est emparé de la Lombardie. Dès lors, le ciel s’assombrit et leur mariage perd de sa fougue. Charlotte ne supporte pas d’être enfermée dans son palais qui bien que luxueux lui semble une prison. L'intervention de son frère Philippe, comte de Flandre, va remettre un peu d'ordre dans une situation de plus en plus difficile. Le Mexique dont Maximilien a accepté de devenir l’empereur sera la carte maitresse de Charlotte pour enfin faire bouger les choses. 

Charlotte imperatrice plancheMon avis: Si la vie d’Élisabeth de Wittelsbach, impératrice d’Autriche, autrement dit "Sissi", est universellement connue, c’est bien celle de sa belle-sœur, Charlotte de Belgique, que Fabien Nury nous propose d’explorer, construisant un univers d'une richesse incroyable. Avec son talent habituel, partant d’une histoire sombre, il parvient à faire jaillir de la lumière en y insérant même une petite dose d'humour. Débutant par un drame – la mort de la mère de Charlotte – le scénario se poursuit par une véritable romance. Innocente, d'une fraicheur éclatante, promise à un avenir radieux auprès du futur roi du Portugal, Charlotte va pourtant succomber au charme de Maximilien, vivre un mariage fastueux et caresser l’espoir d’une vie heureuse. Mais alors que tout semble aller comme sur des roulettes, la réalité va vite reprendre le dessus et la déception sera d’autant plus forte lorsqu’elle découvrira les faiblesses et la fragilité de Maximilien – frère cadet de l'empereur d’Autriche François-Joseph Ier. Car Maximilien est manipulé, relégué au second plan et isolé dans cet enchevêtrement d’empires et d’arrangements politiques. Il faudra toute l'intelligence de Charlotte pour remonter une pente qui semblait les mener droit en enfer. 

Charlotte imperatrice planche suiteC’est en s’intéressant à l'histoire du Mexique que Fabien Nury a découvert celle de la princesse Charlotte. Ses questionnements sur ses origines, sa vie, sa présence au Mexique l’ont poussé à explorer son passé et à se lancer dans l’écriture de cette nouvelle série. Et pour la première fois, il travaille sur un personnage féminin comme personnage principal. Le défi était lourd: réfléchir à une thématique forte, choisir les séquences, développer de nouveaux horizons, créer de l'empathie envers des personnages sombres. Mais comme pour lui, "plus c'est dur, plus c'est bon", il était prêt à faire du neuf avec un sujet jamais abordé. Le récit est donc mené tambour battant, mélange habile de faits historiques et de fiction déroulant sous nos yeux jeux de pouvoir, manipulations, enjeux et compromis diplomatiques et géopolitiques, drame familial, folie, déchéance. 

Charlotte imperatrice planche et l archiducLes dessins de Mathieu Bonhomme sont de toute beauté, multipliant les scènes à couper le souffle: le mariage, Charlotte devant le papillon, les décors, uniformes, costumes, toilettes et robes élégantes. Les cadrages, plans, perspectives et plus généralement le découpage des cases font preuve d’audace, parfois larges entrecoupées de toutes petites cases, avec des gros plans révélant les émotions, des yeux brillants de vie, écarquillés, des plongées et contre-plongées. Tout est réuni pour nous offrir un premier tome de toute beauté où les couleurs d’Isabelle Merle soulignent parfaitement le faste de l’empire. Un beau récit historique prometteur.

Charlotte imperatrice bannerÀ noter qu’une version N&B Canal BD parue simultanément permet d’apprécier toute la précision du travail de Matthieu Bonhomme.

SDJuan

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !