Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

DUKE 2

Duke 4Tome 2: Celui qui tue
Scénario: Yves H.
Dessin: Hermann 
Couleur: Hermann 
Editeur:
Logo le lombard
Dépot légal: 26 Janvier 2018
Nombre de pages: 56

Morgan "Duke" Finch pensait pouvoir mener une vie sans complication après avoir quitté Ogden. Il s'était même installé avec sa petite amie Peg. Mais quand Jim vient le voir pour lui demander de l'aider à neutraliser des bandits de grand chemin, véritables tueurs professionnels qui s'attaquent principalement aux diligences, Duke lui oppose d’abord un refus net. Mais après avoir appris que Mullings, le riche et puissant patron de la mine d’or, est prêt à verser 500 $ au Marshal Sharp et la même somme à quiconque débarrassera Ogden de ces crapules, il comprend que quelque chose se cache derrière cette offre. Il décide donc d'aller voir Mullings pour en avoir le cœur net et dans le même temps il met en garde son frère Clem pour qu'il n'intervienne pas dans ce genre d'affaire. En effet, c'est tout près de chez lui qu’une petite fille, seule rescapée et témoin de la dernière attaque, est retrouvée apeurée et traumatisée.

Duke 2 planche diligenceMon avis: Au scénario, Yves H nous propose un western dans la plus pure tradition avec son lot de bandits de grand chemin, attaques à main armée, tireurs à la gâchette facile mais aussi une jeune rescapée du massacre de ses parents et un héros essayant de s’assagir et de se ranger. Les surprises vont bon train dans ce second tome d’une série dont l’avenir s’annonce prometteur. Le village d’Ogden est toujours le centre de l’intrigue malgré le départ de Duke. En réalité, il ne s’en est pas trop éloigné car sa famille est restée sur place. D’ailleurs son retour, il fallait s'en douter, va faire du bruit mais pas vraiment comme on aurait pu le croire. Yves H égrène habilement les éléments de l’histoire afin de nous tenir en haleine tout en révélant quelques informations sur le passé de Duke.

Duke 2 plancheQuant aux dessins d'Hermann, ils sont comme toujours d'une qualité exceptionnelle. On sent bien qu’il cherche à nous surprendre, en créant de l’inédit, en se renouvelant sur chaque case, chaque décor, chaque angle de vue. Cette recherche de la nouveauté est un moyen pour lui de stimuler sa création. Il nous étonne jusque dans l’utilisation de scènes très anodines comme celle où la femme qui donne à manger à ses poules ou ce bouquetin au coucher du soleil. Il est clair qu’il prend plaisir à nous étonner, à nous surprendre. Les couleurs ne sont pas en reste, au contraire, à commencer par la superbe couverture de l’album qui accroche immédiatement le regard et se démarque des autres en boutique. Mais les planches sont tout aussi bluffantes, notamment dans le choix et le mélange des couleurs ou la recherche de nuances qu’il s’agisse des paysages, des rayons de lumière filtrant à travers le feuillage des arbres, etc. autant d’éléments qui témoignent d’un dessinateur à l’esprit créatif. Je conseille vivement de procéder à une seconde lecture de l’album pour véritablement prendre le temps d’apprécier tout le talent de l’artiste qu’est Hermann.

Duke 2 tt neerlandais

Illustration de la couverture du prochain tirage de tête Néerlandais - Fantasia, Amsterdam

Voir la chronique du tome 1

Duke 1

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.