Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

BRÛLEZ MOSCOU

Brulez moscouCoup de coeur 1Brûlez Moscou
Scénario : Kid Toussaint
Dessin : Stéphane Perger
Couleurs : Stéphane Perger
Dépot légal : le 09 février 2018
Editeur : Logo le lombard
Collection: Signé
Nombre de planches :57

Moscou, 1812. Le capitaine Anatoli Lenski est incarcéré à la prison de l'Ostrog, non loin de Moscou. Un jour, au réfectoire, lorsque son ami Sergueï en voyant entrer Kolia, que tous surnomment l'Ogre de Moscou, lui apprend que c’est un tueur d'enfants, ni une ni deux Anatoli se jette sur lui pour le tuer mais les deux hommes seront immédiatement séparés et jetés au cachot. A Moscou, le gouverneur de la ville, le comte Fédor Rostopchine, sait qu’il sera impuissant face à la grande armée de Napoléon qui s’apprête à envahir la ville. Pas question pour lui de se rendre en laissant Moscou passer aux mains de l'ennemi français. Mieux vaut brûler la ville qui ne sera plus qu’un champ de ruines. Mais si sa décision est prise, il ne va pas s’en charger lui-même ni ses hommes. En revanche, les prisonniers, pour la plupart des criminels, de la prison de l'Ostrog pourraient s’en occuper. Il les fait donc libérer, leur laissant carte blanche pour saccager la ville qui a fait d’eux des prisonniers, pour piller, massacrer, violer et réduire tout ce qui reste en cendres. En quittant la prison, Kolia prévient Anatoli, qui n’a pas été libéré comme les autres, qu’il va retrouver sa famille à Moscou et se déchaîner sur eux. Anatoli doit donc absolument trouver un moyen de s’enfuir pour protéger sa femme Tatiana et son fils Oleg et empêcher l’Ogre de les trouver avant lui.

Brulez moscou plancheMon avis: Kid Toussaint nous livre un récit plutôt original sur fond d’événements de l'Histoire avec un grand H à travers des personnages aussi connus que Napoléon et sa Grande Armée aux portes de Moscou mais bien d'autres personnages de fiction plus atypiques, de par leur rang social, évidemment les meurtriers, les asociaux ou les marginaux que sont les prisonniers mais aussi, et c’est ce qui est le plus intéressant, de par leur degré de folie que je ne peux développer ici sous peine de dévoiler certains aspects du récit. En fait, chacun manifeste un grain de folie plus ou moins important, un secret enfoui, même les autorités de la ville de Moscou qui elles aussi ont longtemps protégé le leur. Kid Toussaint est un scénariste prolifique qui sait nous surprendre, nous épater quel que soit l'univers qu'il aborde puisqu'il possède à son actif un assez large éventail de titres (Holly Ann, Magic 7, Notorious Circus, 40 éléphants, etc.) en collaboration avec différents dessinateurs et donc dans des styles très variés.

Brulez moscou planche suiteAu dessin et à la couleur, Stéphane Perger nous propose avec "Brûlez Moscou" un one shot évidemment flamboyant puisqu'il se caractérise par une prédominance des tons orange et rouge en accord avec le thème du feu de l'enfer qui s’abat sur Moscou et ses habitants. On est soufflé par un graphisme d’une telle audace, des cases où les traits vont à l'essentiel, des couleurs d'une énergie folle et puissante, des visages impressionnants et charismatiques – Anatoli, Sergueï, Kolia ou la "comtesse" Agneska, une amie de Tatiana, réellement de toute beauté –, un découpage efficace, de superbes vues d'ensemble avec des cadrages audacieux très réussis, en particulier ceux de la ville en feu.

Brulez moscou napoleonÀ noter en fin d'album, un cahier graphique contenant plusieurs belles illustrations et un supplément historique bien utile. Un très bel album dans la collection Signé du Lombard dont on regrette qu’il n’aura pas de suite ou de spin-off car certains personnages auraient amplement mérité d’être développés et approfondis. 

Stephane perger jcques schrauwen et kid toussaintÀ l’occasion de la sortie de l’album, Filigranes et Le Lombard ont reçu les auteurs ce samedi 10 février 2018 pour une brève conférence/présentation animée par Jacques Schraûwen de la RTBF, suivie d’une séance de dédicaces dans les locaux de la librairie (39 avenue des Arts à 1040 Bruxelles).

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.