Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

MARSUPILAMI 33

Marsupilami 33Tome 33 : Supermarsu
Scénario :, Stéphan COLMAN
Dessin : BATEM
Couleurs : CERISE
Dépot légal : juin 2021
Editeur :
Dupuis 1
Format : 297mm (H) / 225mm (L)
ISBN : 979-10-34747-76-4
Nombre de pages : 56

Georges et Diane sont tous deux très occupés à faire une expérience de télépathie grâce au "psycho-transmetteur de fluides cérébraux intersectionnel non binaire….". Diane escompte bien que Georges va (enfin) lire ses pensées intimes, lui avouer son amour et surtout l'embrasser. Mais c’est vraiment pas de bol pour elle, car Georges se plante en beauté... Folle de rage, elle invente une histoire. Comme elle ne recevra plus l'argent de son université londonienne pour ses recherches, elle annonce à Hector qu’ils doivent tous les trois rentrer à Londres. Sauf que le jeune Hector ne l'entend pas de cette oreille. Équipé de ce qu’il considère le minimum vital, il décide de partir seul à l'aventure à travers la jungle, laissant sa tantine Diane et son Oncle Georges rejoindre l'Europe. Ni une ni deux, il entame son périple jalonné de dangers mortels et de surprises, ne se doutant même pas que le Marsu veille sur lui et lui sauve la vie la plupart du temps même s’il arrive parfois trop tard pour lui éviter, par exemple, cette chute de plusieurs mètres. Le marsu l'emmène de toute urgence chez M’sieur Touhtankilozé. Ce dernier pour fêter ses 476 ans s’engage à réaliser le rêve le plus cher d'Hector : devenir un vrai marsupilami avec une truffe, de grandes oreilles velues, de redoutables canines, une très longue queue souple et puissante, un pelage jaune tacheté de noir, etc. Mais attention, au moindre regret de sa condition humaine, le charme sera rompu...Marsupilami 33 page 3Mon avis : L'aventure avec un grand A est bien au rendez-vous de ce 33e tome de la série et l'auteur liégeois Batem confie en avoir beaucoup d’autres en réserve. L’album fait la part belle au personnage d’Hector. La concrétisation de son rêve va lui faire prendre conscience de ce qu’implique le fait de se glisser dans la peau d’un Marsu. "De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités" selon les mots prononcés par Ben Parker, l'oncle de Spider-Man.
Son complice également liégeois Stéphan Colman nous plonge dans la peau d'un apprenti marsupilami incluant le mode d'emploi de toutes ses capacités et elles sont nombreuses.
Truffée de gags qui la rendent plaisante à lire, l’aventure se poursuit donc dans la jungle palombienne, un monde de découvertes, plein de surprises et de menaces qu’Hector est loin de soupçonner et que seul le marsu connu de tous les amateurs de BD est capable d’éviter ou d’affronter. Marsupilami 33 page 4Batem, une nouvelle fois, met tout son savoir-faire au service d’une illustration de qualité tout au long de cette aventure rocambolesque, pleine d’entrain et souvent drôle dans cette jungle qui semble être une source d’inspiration inépuisable pour lui.
Une mise en scène et des cadrages soignés, un dessin énergique et détaillé bien mis en valeur par le travail réalisé sur les couleurs par Cerise (aux côtés de Batem depuis 34 ans déjà et qui a largement contribué au succès de la série).
Une équipe qui assure encore de belles années au personnage créé par Franquin.

SDJuan

 

BD humour

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.