Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LAOWAI 3

Laowai 7Coup de coeur 1Tome 3 : La chute du palais d'été
Scénario : ALCANTE et Laurent-Frédéric BOLLÉE
Dessin : Xavier BESSE
Couleurs : Xavier BESSE
Préface: Jean-François KLEIN
Dépot légal : Août 2019
Editeur : 
Editions glenat logo
Collection: Grafica
ISBN : 978-2-344-02655-7
Nombre de pages : 62

Officiellement, les motivations politiques et diplomatiques des Occidentaux concernent de nobles causes comme la liberté du culte, l'établissement d’ambassades à Pékin, etc. En fait, la réalité est tout autre. Il s’agit de maintenir la route de la soie mais et surtout de garder le contrôle sur le marché de l’opium. François qui a perdu ses illusions sur la nature de l’action de la France a malgré tout repris sa place au sein du régiment et prend part à la prise des forts de Dagu avec son ami Jacques Voisin, qui a découvert qu’il est le fils illégitime du général Montauban. Pour se rapprocher de lui, il participe activement au conflit et est même prêt à se sacrifier pour que son père le reconnaisse enfin et soit fier de lui. François, lui, vit toujours aussi mal cette expédition. Convaincu qu’il faut trouver une issue pacifique à cette guerre sanglante, il n’a que peu d’alliés et doit faire face à la folie meurtrière du sergent Marais qui défend bec et ongles son trafic d’opium. Quant à Valentine Préau, elle n’a plus qu’une idée en tête, révéler au monde la dure réalité des faits dans son reportage. Dans le camp des Chinois, le général Sengge Linqin, oncle de l'Empereur, ne sait comment arrêter le massacre qui s’annonce d’autant que depuis le début de l’affrontement c’est une évidence pour lui que l’armée des Européens et de leurs alliés est bien supérieure en force et en nombre aux effectifs chinois. Mais quel rôle peut bien jouer Jia-Li dans cet échiquier mondial ?Laowai 3 planche autreMon avis: Avec ce troisième tome, les auteurs (Alcante et Laurent-Frédéric Bollée) concluent en beauté cette série qu’ils ont pilotée avec brio depuis le début en relatant ce que les "civilisés" ont pu faire sous la bannière de la "droiture" et de la "justice". Car s’il y a bien une part de fiction, les faits historiques sont respectés, la France et l’Angleterre ayant sciemment avancé des motifs infondés afin de justifier une guerre économique visant à protéger le marché de l'opium permettant de se fournir sur le marché de la route de la soie aux prix les plus bas, et n’hésitant pas, en cas d’échec, à tout détruire derrière eux. Un récit bien équilibré donc, un déroulement efficace et rythmé, des personnages attachants et un contexte politico-économique particulièrement dramatique de par les conséquences sérieuses qu’il a eues. On sait que devant l’avancée rapide des alliés occidentaux, l’empereur Xianfeng quittera Pékin laissant à son frère, le prince Kong, la responsabilité des négociations de paix. Si les alliés n’occuperont jamais la ville, en revanche le Palais d’été situé à quelques kilomètres, sera incendié et mis à sac. Le prince finira par signer le Traité de Pékin en octobre 1860. Par ce traité, la Chine doit verser de fortes indemnités aux Occidentaux et ouvrir à leurs commerçants le bassin du Yangzi Jiang (Yang-tsé-Kiang) et à leurs missionnaires l'ensemble de l'empire. Elle accorde des concessions à plusieurs puissances étrangères et confirme la concession des colonies de Hong-Kong aux Britanniques et Macao aux Portugais. Les Européens présents en Chine se voient même accorder le privilège de l'extraterritorialité. La série s’achève en laissant le plaisir d’avoir lu une très belle aventure épique d’autant que ce récit constitue une bonne introduction à la découverte d’un pan de notre histoire peu ou mal connu (voire ignoré dans les manuels scolaires) et qu’il est l’occasion de s’interroger sur le sens des mots "barbare" et "civilisé".Laowai 3 plancheCe dernier tome vient confirmer le talent de Xavier Besse. Tout au long de la série, il a su maintenir le rythme et rendre l'aventure vivante avec des cadrages énergiques, de superbes scènes d'action et de guerre et de magnifiques décors colorés. Ses personnages ont du caractère et se démarquent bien les uns des autres pour rendre cette aventure encore plus fluide et très agréable à lire. La mise en couleurs est lumineuse, raffinée et dynamique. Une très belle réussite.

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.