Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

RETOUR SUR ALDÉBARAN 3

Retour sur aldebaran 3Episode 3
Scénario : LEO

Dessin : LEO
Couleurs : Leo & Florence SPITERY
Dépot légal : octobre 2020
Editeur :
Dargaud logo
Collection : Les mondes d'Aldébaran
ISBN : 978-2-205-08397-2
Nombre de planches : 60

Elles ne sont pas si nombreuses les BD de science-fiction de qualité :
- Les Pionniers de l’Espérance (Roger Lécureux / Raymond Poïvet)
- Les Naufragés du Temps (Jean-Claude Forest / Paul Gillon)
- Lone Sloane (Philippe Druillet entre autres)
- Valérian et Laureline (Pierre Christin et Jean-Claude Mézières)
....
- Yoko Tsuno (Roger Leloup) ... et les peluches de Gos...

Tous ces titres présentent des univers tellement différents.

J’ai gardé le meilleur pour la fin : Le Cycle de Cyann (François Bourgeon / Claude Lacroix), UW1 (Denis Bajram) et enfin la fantastique saga de LEO : Les Mondes d’Aldébaran. 
Vingt-quatre albums en 26 ans !Retour sur aldebaran 3 planche
Loin dans le temps et très loin dans l’espace, des colons terriens vivent sur la planète Aldébaran. Vingt-quatre albums en 26 ans !
De ce point de départ, LEO est parvenu à créer un monde d’une diversité étonnante. 
Une dizaine de personnages va prendre de l’importance et emmener le lecteur dans des aventures captivantes sur des planètes habitées de créatures étranges, fascinantes ou féroces.
Kim, femme de toute beauté au caractère énergique va devenir le personnage principal de plusieurs albums de la série et rencontrera Manon, autre jolie créature mise en scène par notre démiurge dans d’autres épisodes de cette épopée.

Depuis le début, LEO fait vivre ces personnages de manière très sincère. Aucune émotion, aucun sentiment n’est oublié dans les relations vécues par ces êtres de papier.
Les aventures qu’ils vivent sont impressionnantes et les questions sont nombreuses. Les réponses seront données à très petites doses.

Tout un monde se construit petit à petit. Rien n’est oublié, cette société fictive, inventée par un esprit humain pourrait vivre là, quelque part, loin dans l’espace. La technologie, les interactions humaines, et la vie extra-terrestre sont si parfaitement décrites qu’elles compensent les faiblesses du trait de LEO. Il faut l’avouer, ce n’est pas un grand dessinateur, et pourtant il a un style bien à lui. Attention, il a réalisé des planches de toute beauté et sa faune extraterrestre est très inventive. La sensualité est également très présente dans les premiers albums. Mais pour ce dernier cycle, j’ai l’impression qu’il utilise le numérique. Il manque le côté charnel à ses personnages.Retour sur aldebaran 3 planche autreN’empêche, cette 24e histoire est encore une fois très captivante. On y retrouve notre groupe coincé sur la planète puisque la porte quantique a été détruite. Oui, l’album enchaîne directement sur la dernière planche de l’album précédent. Kim, Manon et Sam vont s’efforcer de convaincre le peuple autochtone de leurs bonnes intentions à leur égard.
Avec le chef, ils découvriront un mur énergétique entourant une partie de la forêt... D’étranges créatures pouvant se subdiviser apparaissent menaçantes... Pendant ce temps-là, sur Aldébaran, une femme scientifique cherche à localiser la planète où sont nos héroïnes... 
Beaucoup de questions trouveront leurs réponses pour notre bonheur dans cet album. Mais ce n’est pas fini...

Je ne vais pas tarder à relire les 24 albums, même si je les ai déjà lus de nombreuses fois.

M.Destrée

auteurs. Social

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.