Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ALIX SENATOR 8

Alix senator 8 dos toile 1Alix senator 9Tome 8 - La Cité des poisons
Scénario : Valérie Mangin
Dessin : Thierry Démarez
Couleurs : Jean-Jacques Chagnaud
Autres : Denis Bajram
Adapté de : Jacques Martin
Dépot légal : Novembre 2018
Editeur :
Casterman 1
Cycle : 3
Nombre de planches :46

Effondrés après la mort de Khephren, Alix et Enak doivent se ressaisir et aller de l'avant. Accompagnés de Titus et du centurion Quintus, ils sont envoyés par Auguste en mission diplomatique dans la mystérieuse et imprenable cité de Pétra pour renforcer les liens entre Rome et le Roi Obodas. Alix est également chargé de proposer au roi le soutien de Rome à condition que celui-ci ouvre à l'empereur les routes commerciales vers l'Inde et l'Arabie dont Rome a besoin pour s’approvisionner en Orient sans transiter par Pétra. Mais la situation n’est pas aussi simple qu’il y paraît car des conspirateurs agissent dans l’ombre contre la royauté. Bien décidé à faire tomber le roi Obodas qui le considère pourtant comme son frère, l’ambitieux ministre Syllaios demande également à s’entretenir avec Alix. Quant à son fils Alexandre, il est tout autant impliqué que son père dans la cabale qui vise à renverser le roi.

Alix senator 8 planche suiteMon avis: Ce nouvel album scénarisé par Valérie Mangin se caractérise par une bonne intrigue teintée de géopolitique, bien menée sans fioritures et sans excès tout au long d’un récit captivant. L'album fait la part belle à Titus, le fils d'Alix, jaloux de voir Camma sa promise s'amouracher d'Alexandre, le fils du ministre Syllaios, mais aussi à son père, Alix, dans le rôle de médiateur-négociateur entre Romains et Nabatéens afin de tirer le meilleur parti de la rivalité croissante entre Syllaios et Obodas, tout en s’efforçant de redonner du tonus au pauvre Enak, son ami de toujours.

Alix senator 8 planche alexandreMais ce qui a retenu toute mon attention, c'est le dessin de Thierry Demarez. Un vrai régal surtout lorsqu’on découvre des paysages et décors aussi majestueux et grandioses. On ressent même une certaine crainte lorsqu’on suit les personnages progresser dans des gorges et canyons étroits entre les montagnes jusqu’à cette énorme claque lorsqu’on découvre le tombeau mythique et la cité de Pétra. Les temples, les palais mais aussi les costumes et drapés sont magnifiquement rendus, sans oublier les traits et expressions des visages. Du très beau travail au fil de cases qui bénéficient aussi d’une magnifique mise en couleurs de la part de Jean-Jacques Chagnaud. Un résultat de toute beauté, tout en finesse. On sent presque la poussière et la chaleur sortir de l'album! 

A noter: Édition de luxe à dos toilé, avec un cahier historique supplémentaire de 8 pages, "Pétra - La Cité cachée du désert". 

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !