Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ASPIC, détectives de l'étrange

Aspic detectives de l etrange 5Tome 5: Whodunnit à l'opéra.

Scénario : Thierry Gloris.
Dessin : Emmanuel Despujol.
Couleurs : Loren.
Editeur: Soleil collection Quadrants.
Dépot légal: Septembre 2016.

Histoire:

L'agence Aspic a bien du mal à remonter la pente depuis que Flora, l’associée d’Hugo, a été enlevée par des vampires. Elle s’en est sortie vivante mais n'est plus que l'ombre d'elle-même. Depuis son retour des terres germaniques, elle est complètement éteinte. Elle a perdu cette énergie qui la caractérisait tant. Au contraire, elle semble atteinte d’une mélancolie morbide aiguë. Plus rien ni personne ne parvient à lui faire reprendre goût à la vie jusqu'au jour où son père, qui n’a guère d’estime pour elle, passe lui annoncer que sa mère est décédée. Cette fois, elle touche le fond. C’est une nouvelle affaire confiée à l’agence qui va la remettre en selle. Alors que le "Faust" de Gounod doit bientôt être joué à l'Opéra de Paris, des faits étranges et menaçants mettent en péril la réussite de l'événement. Le Directeur de l’Opéra évoque la découverte d’inscriptions menaçant directement la cantatrice principale, Mlle Olympe de Fiortakas, et exigeant qu’elle se taise, mais aussi la mise à sac de son bureau et enfin le suicide d’un machiniste qui ressemble davantage à un meurtre qu'à autre chose. Flora et Hugo vont naturellement investir les lieux et mener leur enquête.

Aspic detectives de l etrange 5 planche
Mon avis: Un rythme soutenu, une bonne intrigue et des personnages plus charismatiques les uns que les autres font de cette aventure un très bon moment de lecture comme Thierry Gloris a pris l'habitude de nous en proposer. Avec Emmanuel Despujol, le nouveau dessinateur de la série (qui succède à Jacques Lamontagne), Gloris forme une équipe efficace. Les illustrations de Despujol sont de très bonne qualité avec des personnages hauts en couleurs. Les dessins sont pleins d'énergie, d'émotions et même parfois de tension. Rien à dire, le nouveau dessinateur a su reprendre la série en conservant l'ambiance et la vivacité des personnages. On notera même un nouveau look pour Flora qui lui va comme un gant. Le travail est parfaitement maîtrisé, y compris la mise en couleurs de Lorien Aureyre qui souligne la belle finition des pages et la légèreté des cases. Une belle équipe pour une bonne aventure qui permet de passer un très agréable moment.

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !