Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

TROLLS DE TROY 23

Trolls de troy 23Tome 23 . Art brut
Scénario : Scotch Arleston
Dessin : Jean-Louis Mourier
Couleurs : Claude Guth
Dépot légal : Octobre 2018
Editeur : Soleil
Nombre de planches : 46

Grâce à la fortune qu’il a accumulée avec, entre autre, les perles, le khalife Hopeïdemerfeil a transformé Hogdad, un village de pêcheurs situé au milieu des sables du Delpont, en une cité des plus modernes. Mais sa fille Petypoï et lui s’inquiètent de voir la ville restée peu connue et désespérément vide d’habitants. Ensemble, ils ont l'idée d’organiser un événement dont tout le monde de Troy devrait entendre parler: une exposition universelle associée à une exposition/concours de peinture sur le thème des Trolls. La nouvelle sera diffusée partout afin d’inciter le plus grand nombre d’artistes à venir se défier pour remporter le concours puisque le premier prix est la main de la fille du Khalife. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu. Tous ceux qui s’approchent trop près du village des trolls pour les dessiner sont dévorés ou découpés et transformés pour être mangés finement. Cela n'arrange pas du tout les affaires du khalife qui décide donc de kidnapper quelques trolls en utilisant les pouvoirs magiques de certains humains du monde de Troy pour créer un village troll à Hogdad qu’il fait protéger par un dome magique que seuls les artistes peuvent traverser. Mais qui a dit que les trolls n'avaient pas la fibre artistique? Les humains ne sont pas au bout de leurs surprises.

Trolls de troy 23 planche 1Mon avis: Pour cet album anniversaire – la série fêtant ses 20 ans en 2018 – Arleston et Mourier nous proposent une aventure qui se veut différente et plutôt originale. Les trolls vont nous surprendre, nous divertir et souvent nous amuser sur le thème de l'Art. On va ainsi croiser des peintres célèbres comme Dali ou Van Gogh pour ne citer qu'eux et bien d'autres références à la BD franco-belge. Certains y verront un album satirique, d’autres un très bel hommage, mais tous tomberont d’accord pour reconnaître que Mourier et ses amis se sont bien amusés et nous aussi. Qui peut bien espérer contenir des trolls, quelle que soit la magie utilisée, sans s'en mordre les doigts, ou plutôt sans se faire mordre et pas que les doigts, justement ! 

Trolls de troy 23 plancheOn connaissait déjà le talent incontestable de Jean-Louis Mourier, mais avec cet album, il s'est fait plaisir. Il suffit d’ailleurs de le parcourir et d'admirer les superbes illustrations contenues dans le cahier graphique en fin d'album. Voici un album généreux en tous points. La famille des Trolls de Troy a encore un bel avenir devant elle et dans la grande famille Arleston, cette série demeure bien l’une des meilleures tant la qualité est au rendez-vous. Un bon scénariste, un bon dessinateur et n'oublions pas non plus les couleurs de toute beauté de Claude Guth avec son large éventail de couleurs alternant les teintes lumineuses et les tons plus pastels selon les situations. Tout concourt à la réussite de cette nouvelle aventure.

Trolls de troy 23 4e platSDJuan1

 

BD chroniques auteurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !