Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

NATACHA 23

Natacha sur les traces de l epervier bleuTome 23 - Sur les traces de l'Épervier Bleu
Scénario : François Walthéry & Sirius
Dessin : François Walthéry
Couleurs : Cerise
Dépot légal :Novembre 2018
Editeur :
Dupuis 1
Nombre de planches : 46

Nous retrouvons notre Natacha – euh, pardon, la grand-mère de Natacha –, Walter (qui est en fait son grand-père) et Chacha (qui n’est la grand-mère de personne), tous trois accompagnés par Jane, cette jeune dame ayant perdu son frère, assassiné et gisant au fond de l’océan pour une sombre histoire de perles, j’ai déjà vu ça. Nous les avions laissés, dans le tome 22, en pleine fusillade. En effet, le vil et gredin Blackmoon n’était pas très content suite au vol de ses perles. C’est un peu le voleur qui se moque du voleur! Il avait donc décidé d’éliminer nos quatre amis… La vie peut être si simple parfois! Quoi qu’il en soit, c’était mal embarqué pour notre hôtesse de l’air, j’ai déjà vu ça. C’est alors que surgit le vrai héros de tous les temps (non, pas Bob Morane, décidément il ne nous quitte plus), j’ai nommé Franck, ce jeune Robinson coincé sur l’île depuis un an et cherchant vainement son Vendredi. L’homme tire plusieurs coups en direction de Blackmoon et ses sbires, laissant le temps à Natacha de rejoindre l’épervier bleu et de fuir, toutes voiles dehors! Il subsiste pourtant un problème. Suite à la fusillade, l’épervier bleu est endommagé! Qu’à cela ne tienne, il existe une petite île avec un port où ils pourront réparer le bateau. Manque de bol, l’île appartient à un ami de Blackmoon: le chinois Lee Kong! Je vous laisse découvrir le reste. Qui de Natacha, de Blackmoon ou Lee Kong fera des colliers de perles en sirotant un jus de fruits aux Bahamas? 

Natacha sur les traces de l epervier bleu plancheMon avis: Je suis content de lire la suite du tome 22. Cela faisait quelques années qu’on l’attendait et je ne suis pas déçu. Je ne suis pas objectif car je suis un grand fan du travail de François Walthéry. On y retrouve tout ce qui fait le succès de notre hôtesse de l’air: des rebondissements à n’en plus finir, des bagarres, de l’humour et une relation spéciale entre Walter et Natacha. Cet album sent bon la bande dessinée des années 80-90 et j’adore ça! 

MJordan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.