Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Tout sauf l'amour

Tout sauf l amourOne Shot 
Scénario: Makyo 
Dessin: Frédéric Bihel
Couleur: Frédéric Bihel 
Dépot légal: février 2013.

Nina de Beaumont a perdu sa mère lorsqu'elle était gamine. Depuis, elle souffre de neurasthénie chronique et se refuse à tout bonheur. Son père, Antoine, riche assureur qui se charge seul de l'élever, ne supporte plus de la voir dans cet état. Un jour débarque dans son bureau José Alcano, neurologue qui tient également une agence matrimoniale et qui se retrouve confronté à de gros ennuis d'argent avec son assurance, celle-là même où travaille Antoine, à la suite d'un accident de voiture. Pour Antoine, c'est l'occasion de proposer à José un deal que ce dernier ne pourra refuser car il s'agit plutôt d'un chantage : marier sa fille quel que soit le moyen utilisé afin de mettre un terme à sa pathologie. José, pourtant expert dans le domaine de la formation de couples grâce à des techniques révolutionnaires, va vite comprendre qu'Antoine à déjà tout essayé et que Nina est un cas particulier qu'il qualifie d'anhédonique. En fait, son père a tout essayé... sauf l'amour.

Tout sauf l amour plancheMon avis: Belle histoire d'un père prêt à tout pour sortir sa fille de sa neurasthénie. L'amour d'un père conjugué à celui d'un neurologue qui réussit davantage à marier ses congénères qu'à trouver sa propre voie vers l'amour, va permettre à ce trio de faire bouger les choses d'une manière différente de celle dont procède habituellement José dans son agence, c'est-à-dire à partir des réactions du système nerveux central, d'analyses hormonales, etc. Cette fois, l'amour surgit là où on l'attendait le moins et de manière inespérée. Touchant par son obstination et tendre par ses dialogues, Makyo nous fait vivre un récit captivant, finement mené et parfois drôle malgré le sujet abordé jusqu'à un dénouement presque prévisible. Les très belles planches de Frédéric Bihel (Africa Dream, Exauce-nous, les Héritiers du Soleil, etc.) au dessin précis, aux visages pleins de vie et aux couleurs chatoyantes y sont pour beaucoup. Une bien belle histoire teintée de romantisme.
J.S.D.

 

auteurs. BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !