Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

HELLBOY 16

Hellboy 16Tome 16: Le Cirque de Minuit
Scénario : Mike Mignola 
Dessin : Duncan Fegredo et Gary Gianni
Couleurs : Stewart, Dave
Couverture : Mike Mignola
Dépot légal : Janvier 2018
Achev. impr. : 12/2017
Editeur : Delcourt Collection : Contrebande
Nombre de planches : 98

Enfant, Hellboy surprend une conversation au cours de laquelle Malcolm met en garde Trevor Bruttenholm et d’autres personnes contre le danger qu'il représente. Offensé et attristé, Hellboy parvient à s’enfuir du B.P.R.D. Dans sa fuite, il croise des crieurs annonçant les représentations du "Cirque Spectaculaire". Il décide de les suivre mais en arrivant au chapiteau découvre un spectacle étrange et tout à fait hors du commun et se laisse fasciner par une femme sur un éléphant. Mais surtout il s’aperçoit qu’on semble l'attendre. Apparemment, les gens du cirque savaient qu'il allait venir. Il sera rapidement pris en main et guidé par le maître des lieux et lorsque ce dernier lui demandera ce qu'il aimerait voir à l’instant même, Hellboy répondra Pinocchio. 
Autre lieu, autre temps. Après avoir échoué sur une île, Hellboy tente de fuir sur une petite barque. Perdu en pleine mer, il est récupéré par l’équipage du "Rebecca". Le capitaine qui n’hésite pas à tuer à bout portant les matelots récalcitrants voit en Hellboy une source inépuisable de revenus lorsqu’il sera rentré à terre. En attendant, Hellboy se retrouve enchaîné au mât principal où il aura la visite d'une femme étrange que tous à bord considèrent comme le diable.Hellboy 16 plancheMon avis: Mike Mignola revisite le passé de notre démon écarlate favori dans deux histoires courtes réunies dans cet album. Petit et encore pourvu de ses cornes complètes, Hellboy est très influençable et se retrouve dans un cirque étrange aux prises avec des démons puis à bord du Rebecca où il va devoir affronter des créatures tout droit sorties de l'enfer, ou du moins cela y ressemble. Qu'à cela ne tienne, Hellboy est bâti pour ce genre de circonstances et Mignola sait y faire pour nous plonger dans ce genre d'univers sombre et inquiétant.
L’autre particularité de cet album est de faire appel à d'autres dessinateurs et je dois dire que je ne m'en plains pas, au contraire. Duncan Fegredo n'est pas nouveau dans l'univers de Hellboy mais c'est toujours un plaisir de le voir prendre les choses en main. Il maîtrise bien la créature de Mike Mignola, ce gamin qui semble hésiter entre caprices et autorité mais qui au final sait déjà bien ce qu'il veut. Pour le second récit, on retrouve Gary Gianni, tout à fait de la même trempe, pour un dessin peut-être plus proche de celui de Mignola mais tout aussi dynamique et efficace et bénéficiant d’un bel encrage. L’association de leurs styles différents est tout à fait bénéfique pour cet album qui profite également de la belle et bien reconnaissable mise en couleurs de Dave Stewart. 
Un 16e album plein d’étrangetés et envahi par une atmosphère surnaturelle à ne lire qu'à partir de minuit si vous souhaitez visiter le Cirque de Minuit.

SDJ

 

chroniques auteurs. auteurs. Batman comics Super-héros

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !