Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

comics

  • DAREDEVIL 3

    Daredevil 3 art macabreTome 3: Art macabre
    Scénario: Charles Soule 
    Dessin: Ron Garney 
    Couleurs: Matt Milla 
    Editeur: Panini Comics
    Dépot légal: Novembre 2017
    Nombre de pages: 112.

    Matt Murdock, alias Daredevil, et son apprenti et partenaire Samuel Chung, alias Blindspot, se remettent à peine de leur affrontement avec Dix-Doigts, Blindspot surtout car sa rencontre avec une Elektra en furie ne s’était pas vraiment passée comme Daredevil l’espérait. Sam a néanmoins récupéré et est désormais prêt à accompagner l'homme sans peur dans ses rondes nocturnes. Venus sur les lieux d'un homicide, ils découvrent une gigantesque peinture murale qui a été réalisée avec le sang d’une centaine de personnes. Tout semble indiquer qu’il s’agit de l’œuvre d’un serial killer. Mais si le responsable de ce carnage se présente comme un artiste et compte même ouvrir une galerie, il s’agit en réalité d’un inhumain se faisant appeler "La Muse". Daredevil a tôt fait de comprendre que c’est Medusa, la reine des Inhumains, et ses hommes qui tirent les ficelles sur cette enquête. Ayant déjà travaillé avec la famille royale des Inhumains, Daredevil sollicite une audience auprès de la reine en espérant qu’elle voudra bien collaborer. Mais il n'en est rien. Medusa refuse catégoriquement de coopérer. Tout problème concernant un inhumain doit être traité par les Inhumains. La chance va néanmoins sourire à Daredevil. Un certain Frank McGee, chef du service de sécurité de New Attilan, auparavant flic à New-York avant de devenir inhumain sous l’effet des brumes terratogènes, accepte de l'aider et de transmettre des infos au bureau de Matt Murdock qui seront les bienvenues vu la violence et la cruauté de l'assassin.

    Daredevil 3 plancheMon avis: Charles Soule est toujours au scénario. Avocat dans la vie, spécialisé dans les affaires d'immigration, il est à l’aise – et cela se ressent – pour mettre en scène Daredevil, lui-même avocat le jour, et Blindspot, son partenaire, un migrant clandestin. L'album commence sur les chapeaux de roue et les crimes et la violence ne cessent d’augmenter au fil des pages. La justice semble en perte de vitesse, presque impuissante face à ce nouveau type de tueur en série, chez qui la créativité artistique associée à des meurtres effroyables s’apparente à de la pure folie. De plus, il n’y a plus aucune compassion, aucun égard pour les victimes, aucune décence surtout lorsque des visiteurs demandent à voir cette prétendue œuvre d’art. L’Inhumain qui se fait appeler "La Muse" est très impressionnant et très dérangeant pour Daredevil et Blindspot mais aussi pour nous. Petit regret, les passages concernant l'audience auprès de la reine Medusa et l'affrontement/combat avec Karnak auraient mérité un plus long développement.

    Daredevil 2 100 marvel now planche 1Côté illustration, c'est Ron Garney qui a repris le crayon pour ce tome 3. On retrouve son traitement original des personnages, en noir et blanc, avec quelques petites touches de couleur rouge pour Daredevil, faisant penser à Sin City de Frank Miller. Découvrir ainsi Daredevil sur un fond de décors en couleurs est assez dérangeant au début mais on s'y fait rapidement. Les personnages sont charismatiques, en particulier le criminel "La Muse", et les décors très bien rendus. On appréciera de belles scènes d'action et de poursuite et les différents épisodes d'invisibilité de Blindspot évoqués avec beaucoup d’habileté. La violence est prédominante dans cet album qui marque une étape importante pour Daredevil que l’on découvre travaillant en tandem, chose rare pour ce héros solitaire, surtout lorsqu’on le découvre à ce point lié à un partenaire masculin, lui qui était surtout intime avec ses conquêtes féminines, la Veuve Noire puis Elektra. Un bon moment de lecture même si la fin surprenante me laisse dubitatif sur l'avenir de ces deux nouveaux partenaires.

    SDJ