Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

AQUAMAN Rebirth 5

Aquaman rebirth 5Tome 5 Régicide
Scénario : Dan Abnett & Rob Williams
Dessin : Kelley Jones, Robson Rocha, Riccardo Federici, José Luis et Joe Bennett
Encrage : Kelley Jones, Daniel Henriques, Danny Miki, Riccardo Federici, Jordi Tarragona & Vicente Cifuentes
Couleurs : Michelle Madsen, Sunny Gho & Adriano Lucas
Couverture : Joshua Middleton
Dépot légal : Avril 2019
Editeur : Urban comics
Collection : DC Rebirth
ISBN: 979-1-02-681610-2 
Nombre de pages : 216

On se souvient qu’Aquaman a réussi in extremis à sauver Mera victime de la magie pourtant interdite que Corum Rath a utilisée contre elle, lui faisant perdre la capacité de vivre dans l’eau (voir album précédent). Aquaman doit à présent affronter Rath, qui règne en maître absolu sur l’Atlantide depuis qu’il a usurpé son trône. Rath a fait appel à la magie noire enfouie dans les entrailles du royaume, une magie si puissante que même Aquaman avec son trident magique ne peut s’opposer à l’usurpateur et son nouveau pouvoir. Rath lui aussi est dépassé par cette magie bien trop puissante pour un seul homme aussi habitué et entraîné soit-il à la magie noire, au point de sombrer dans la démence et de devoir faire appel à son ami d’enfance Kadaver. Car face à lui, l'ancien Roi des Sept Mers n’est plus seul, ayant réussi à rassembler autour de sa personne toutes les forces disponibles pour sauver un royaume qui l'a pourtant maintes fois rejeté. L’heure de la confrontation finale est proche mais un dernier vœu qu'Aquaman a formulé (dans un précédent épisode) va finalement se réaliser, mettant en péril une paix déjà si fragile entre les États-Unis et Atlantis, surtout lorsque la Suicide Squad va se retrouver chargée de régler la question à sa manière.

Aquaman 5 plancheMon avis: Si l’on s’est habitué à voir Aquaman perdre la mémoire et revenir pour sauver Atlantis, en revanche l’arrivée de la xebellienne Méra sur le trône est exceptionnelle en soi. Mais quand Aquaman relève le défi d’affronter la magie noire ancestrale dans les profondeurs d’Atlantis en faisant appel au "sang souillé", aux divers mutants de la société d’Atlantis et à de nouveaux venus comme Dolphin, vous l'aurez compris, on sort de l’ordinaire. Cette saga ne cesse de nous surprendre par son originalité, ses nombreux rebondissements et même une nouvelle situation qui promet de nouveaux affrontements avec les "rampants" (les Humains). Dan Abnett nous a régalé d’un scénario bien ficelé sur la longueur, maintenant un rythme soutenu et développant son intrigue de manière efficace autour d’un Aquaman que tous souhaitaient voir passer à l’action. 

Aquaman 5 rebirth couverture meraCôté dessin, pour une fois je trouve que la nette différence de style entre les dessinateurs dessert un peu l’uniformité graphique de l’album. Heureusement Robson Rocha et Riccardo Federici, pour ne pas les nommer, nous régalent sur une grande partie de l’album, chacun à sa manière, l’un d’une illustration plus dynamique, plus violente mais combien efficace, l’autre d’un rendu plus esthétique, réaliste et expressif, et plusieurs pages sont même exceptionnelles. Cette saga nous aura tenus en haleine pendant plus d’une année et cela suffit à laisser ce détail de côté. Splendides couleurs de Riccardo Federici & Sunny Gho. Beau travail sur l'encrage de Daniel Henriques, Danny Miki, Vicente Cifuentes et Jordi Tarragona.

Avant de découvrir le nouveau cycle annoncé pour la fin août (tome 1 "Arthur Curry: Aquaman"), je conseille de lire l’épisode intitulé "Terre noyée" (tome 2 de la saga "Justice League New Justice") qui en constitue les prémices. 

SDJuan

 

chroniques comics

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !