Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Le Vendangeur de Paname

Vendangeur de panameUne enquête de L’Écluse et la Bloseille
Scénario: Frédéric BAGÈRES 
Couleurs: David FRANÇOIS
Dessins: David FRANÇOIS
Dépôt légal: 24 Janvier 2018
Éditeur: Delcourt HORS COLLECTION
Nombre de pages: 60 planches 


"Deux policiers d’une incompétence rare relèvent le défi d’un tueur machiavélique… Le Paris du début du 20e siècle, son argot chantant, ses bouchons et ses estaminets ressuscités par un duo d’auteurs bien chambré…" (Delcourt).

Paris 1912, Pierre Caillaux, la Bloseille (le petit nouveau fils de ministre pistonné), et l'Écluse, un alcoolique patenté "porté sur la boutanche", forment une belle paire d'inspecteurs. Ils ont été mis au placard et priés de ne surtout pas se mêler de l’enquête qui mobilise toutes les forces du 36 Quai des Orfèvres. Ainsi en a décidé le Commissaire Divisionnaire. Il a même été très clair sur ce point: "Avec la barbaque en devenir qui navigue en ce moment dans les rues de Pantruche, je tiens pas à voir un bleu bite et un soiffard se mobiliser pour nous ralentir". Nous voilà dans l’ambiance !

Bloseille et l'Écluse ont de toute façon d’autres chats à fouetter. Ils décident, de commun accord, de faire équipe pour plancher sur "le décapsulé de Bercy – Marc Grappa – un caviste de la cour Saint-Émilion qu’on a sabré au ras des épaules". Le duo, mal assorti, apprendra à se connaître et arrivera, tout de même (ouf !), à aller au bout de ses investigations.

Vendangeur de paname plancheLe scénariste Frédéric Bagères, dont c’est la première bande dessinée, nous offre avec Le Vendangeur de Paname, un vaudeville au langage fleuri avec un bouquet de personnages truculents, attachants et hauts en couleurs. Sur le ton de parodie (série TV), les auteurs nous font découvrir les méthodes de la toute nouvelle police scientifique en ce début de siècle. C’est drôle et pas au goût des anciens du 36.

Vendangeur de paname planche suite

Aux pinceaux de ce polar comique de la Belle époque, nous retrouvons David François, le dessinateur de l’excellent diptyque "Un homme de joie" (Casterman). Le dessin est souple et élégant. David François donne du dynamisme aux scènes dans des décors posés et splendides. Les visages des personnages sont très caricaturaux et expressifs. Un style graphique maitrisé collant à la narration de son complice Frédéric Bagères.

Vendangeur de paname crayonnesAppréciez l’encrage au pinceau David François d'une planche tirée de la bande dessinée "Le vendangeur de Paname". Moi, j’en redemande !

Michel

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.