Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

ALIX 39

Alix 39Tome 39 : Le Dieu Sans Nom
Scénario : David B
Dessin : Giorgio Albertini
Couleurs : Giorgio Albertini
Dépot légal : Octobre 2020
Editeur : Ob 7f2d3c casterman2
ISBN : 978-2-203-19679-0​
Nombre de pages : 48

Depuis que César est rentré à Rome auréolé de sa victoire à la bataille de Zéla en Anatolie, les rumeurs vont bon train quant à son désir de devenir roi. Aujourd’hui, il envoie Alix dans les steppes de l'Oural rencontrer le roi sarmate Eunonès. Sa mission est de faire de la tribu nomade des Sarmates un nouvel allié de Rome ou d’obtenir qu’elle reste neutre à l’avenir, afin de sécuriser la zone. Poursuivant sa mission accompagné d'Enak et d’un détachement de Sarmates, Alix va vite découvrir de nouvelles cultures aux dieux sans noms et où, entre autres, les femmes guerrières n'obtiennent le droit de se marier que si elles ont déjà tué un ennemi. Capturés par des membres de la peuplade cannibale des Androphages, Enak, Alix et leur troupe auraient dû être sacrifiés sans l'intervention directe d’une ancienne connaissance, la géante "Personne" qui se trouve être à la tête de la tribu. Elle décide d’épargner Alix et Enak car elle compte sur eux pour l’accompagner vers le nord en vue d’y rencontrer les dieux du bord du monde afin de trouver un cheval fabuleux à sa taille. En revanche, l’escorte sarmate est entièrement sacrifiée au profit des membres de sa tribu.Alix 39 plancheMon avis: Nouvelle aventure confiée au duo Giorgio Albertini et David B. auquel nous devons déjà l’album "Veni, Vidi, Vici" paru en 2018. Le gaulois Alix est envoyé en mission dans les steppes de l'Oural à la demande de César. Ce voyage est l’occasion d’entrer en contact avec de nouvelles tribus et de nous faire découvrir leur culture, leurs us et coutumes, étranges pour ce gaulois au service de Rome. David B. assume ce scénario mêlant histoire et fiction qui explore dans un style que certains jugeront plutôt vif et percutant mais certainement plus proche de la réalité historique les contacts entre Rome et de nouvelles peuplades et tribus. Une nouvelle fois, David B. confirme son approche différente de l’univers traditionnel d’Alix. Il nous décrit un monde dur et impitoyable, qui est prémonitoire des changements, conquêtes et massacres qui ont marqué cette époque et qui se poursuivront plus tard lors des invasions dites "barbares". Un petit regret toutefois lié au format d’album de 48 pages qui oblige à des raccourcis et explications réductrices ne permettant pas une approche réellement pédagogique de cette période historique. Ce récit d’aventure offre une belle place, région oblige, aux cavalcades.Alix 39 planche suiteCoté dessin, Giorgio Albertini nous offre des planches particulièrement détaillées et riches en décors en tous genres et surtout en personnages. Les pages sont divisées en quatre ou cinq bandes comportant des cases contenant parfois des dizaines voire davantage de personnages à pied ou à cheval au trait toujours net et précis. Un dessin millimétré qui constitue un exploit à ce niveau de qualité. Une mise en couleurs agréable et respectueuse du dessin assurée par Albertini en personne, assisté par V. Belardo et V. Moscon. 

SDJuan

 

BD chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.