Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Gavrilo Princip, l'homme qui changea le siècle

Gavrilo princip

Gavrilo Princip, l'homme qui changea le siècle.
Scénario: Henrik, Rehr.
Dessin: Henrik, Rehr 
Editions Futuropolis.
Dépot légal: Juin 2014.

Histoire:

Chrétien orthodoxe serbe, Gavrilo Princip est né le jour de la Saint-Gabriel et porte donc son prénom. En raison de sa situation géographique, la Serbie se trouve alors au centre de toutes les convoitises. Quant aux Serbes, ils sont fiers de leur histoire, notamment du prince Lazare qui a réuni Serbes, Bosniaques, Slovènes et Croates contre l’envahisseur turc. C’est surtout cette partie de l'histoire de son pays que retiendra Gavrilo. Issu d’une famille pauvre, il part à Sarajevo rejoindre son frère Jovo mais n'ira pas à l'école militaire, trop chère pour lui pour le moment. En octobre 1908, l'annexion par l'empire autro-hongrois de la Bosnie et de l’Herzégovine, dont la population est apparentée aux Serbes, va mettre le feu aux poudres. En 1910, l’attentat raté de Bogdan Zerajic contre le gouverneur de Bosnie, Varezanin, motive davantage les nationalistes-anarchistes dont Gavrilo fait partie depuis sa rencontre à Belgrade avec Gabrinovic, un ouvrier-imprimeur tourné vers l'anarchisme et le socialisme et rapidement devenu membre d’une société secrète nationaliste serbe "la main noire". Atteint de la tuberculose comme beaucoup à l’époque, l’armée déclare Gavrilo inapte en 1912 alors qu’il voulait défendre son pays contre l’Empire ottoman. Il sera frustré de voir que la Serbie s’est alliée avec succès au Monténegro, à la Bulgarie et à la Grèce pour repousser les Turcs, même si la guerre reprendra vite entre les alliés au sujet de la Macédoine. Mais il reste fasciné par l’idée de la grande Serbie et bien décidé à accomplir une grande action pour son pays. Son destin le conduira à Sarajevo le 28 juin 1914.

Gavrilo princip planche


Mon avis:

Un récit bien documenté qui nous remémore les destins croisés de l’archiduc François-Ferdinand et de Gavrilo Princip lors de l’épisode dramatique de l’assassinat du prince, élément déclencheur de la première guerre mondiale. Un gros volume au dessin hachuré, serré et sombre qui colle parfaitement au drame humain qui va se jouer autour de François-Ferdinand, pourtant prévenu d'un attentat imminent, et de Gavrilo Princip qui veut à tout prix venger son pays d'une annexion à l'Autriche-Hongrie sans que le peuple ait été consulté, et qui est prêt à y laisser sa vie. Un one shot passionnant pour lequel Henrik Rehr a modifié son style graphique, parfaitement adapté à la gravité du sujet.

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.